Billet de blog 11 juin 2014

Nous sommes en mouvement

A l'issue de leur assemblée générale du mercredi 11 juin, les « artistes, pédagogues, personnels permanents ou intermittents du champ chorégraphique », en pointe au Printemps des comédiens montpelliérain, adressent une lettre ouverte à François Rebsamen, Aurélie Filippetti, Manuel Valls et François Hollande.

Les invités de Mediapart
Dans cet espace, retrouvez les tribunes collectives sélectionnées par la rédaction du Club de Mediapart.
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

A l'issue de leur assemblée générale du mercredi 11 juin, les « artistes, pédagogues, personnels permanents ou intermittents du champ chorégraphique », en pointe au Printemps des comédiens montpelliérain, adressent une lettre ouverte à François Rebsamen, Aurélie Filippetti, Manuel Valls et François Hollande.


Lettre ouverte à Monsieur Rebsamen, Madame Filippetti, Monsieur Valls, Monsieur Hollande

NON, vous ne signerez pas l'agrément ministériel du protocole du 22 mars,

NON, nous ne renoncerons pas à vous exhorter de ne pas le faire,

NON, le mépris des plus faibles n'est pas un programme de gauche,

NON, nous ne voulons pas d'Assises de l'intermittence, quand depuis 11 ans la Coordination des intermittents et précaires s'applique à analyser les textes de 2003 et élaborer une contre-proposition viable et reconnue comme telle que vous continuez d’esquiver,

NON, nous n'acceptons pas l'idée d'aumône d'une caisse de soutien à ceux d'entre-nous qui seront jetés au caniveau,

NON, nous ne voulons pas d'un médiateur qui est ouvertement du coté du texte que nous dénonçons,

NON, nous ne voudrions pas annuler les festivals de l'été 2014.

Et pourtant, face au mépris de l'accord signé par le Medef, la CFDT et FO, vous êtes prêts à y ajouter le vôtre tout en chantant les louanges d’un secteur culturel qui représenterait 3,2% du PIB du pays.

Vous n'êtes pas sans savoir que depuis le 3 juin dernier à Montpellier, chaque 24h d'abord, chaque 48h aujourd'hui, une assemblée générale au Printemps des comédiens reconduit une grève qui se place historiquement dans les pas de celle de 2003.

Le mouvement s'amplifie et se durcit.

Les festivals devraient s'enchaîner maintenant sans relâche, comme chaque été, signes les plus visibles de l’activité artistique sur l’ensemble du territoire national, mais sont menacés par votre surdité aux appels que nous vous lançons depuis le 22 mars.

Parce que nous sommes depuis le 22 mars de nouveau à pied d'œuvre pour expliquer en quoi le texte imposé par la commission paritaire est inacceptable (et ce ne sont pas les modifications à la marge apportées le 17 avril qui en changent le fond),

parce que nous sommes contraints d'imaginer que vos stratégies recouvrent autre chose que ce que vous faites peser sur nos épaules,

parce que vous aimez commémorer les Résistants d’hier, vous savez ce que résister veut dire,

parce que nous ne sommes pas inquiets mais en colère,

parce que ce que nous défendons, nous le défendons pour tous,

nous, artistes, pédagogues, personnels permanents ou intermittents du champ chorégraphique, ne céderons pas.

De triste mémoire, le 26 juin 2003, la décision de ne pas jouer la première de Mauvais Genre du chorégraphe Alain Buffard au festival Montpellier Danse avait inauguré, à la suite de grèves ponctuelles au Printemps des comédiens, l'annulation en série des festivals de l'été.

Alain Buffard est mort le 21 décembre dernier.

La dernière représentation de Mauvais Genre est programmée par le festival Uzès Danse le 14 juin prochain.

C'est un bien triste hommage que nous nous apprêtons à lui rendre si vous nous obligez à recommencer.

160 premiers signataires
Germana Civera, chorégraphe; Matthieu Doze, artiste chorégraphique; Fanny de Chaillé, chorégraphe; Pascal Quéneau, artiste chorégraphique, Laurent Pichaud, chorégraphe; Emmanuelle Huynh, chorégraphe; Fabrice Ramalingom, chorégraphe; Loïc Touzé, chorégraphe; Raïssa Kim, chargée de production; Liliane Schauss, directrice du festival UzèsDanse; Yves-Noël Genod, metteur en scène et danseur; Marie Roche, directrice de production; Miguel Garcia Llorens, artiste chorégraphique; Dominique Jégou, chorégraphe; Bruno Joly, administrateur; Hela Fattoumi, chorégraphe; Éric Lamoureux, chorégraphe; Yaïr Barelli, artiste chorégraphique; Françoise Michel, éclairagiste; Judith Cahen, cinéaste et performeuse; Armelle Dousset, artiste chorégraphique; Thierry Grapotte, scénographe; Anne Collod, artiste chorégraphique; Rita Cioffi, chorégraphe; Sophie Torresi, administratrice de production et comédienne; Anatoli Vlassov, chorégraphe; Christophe Haleb, chorégraphe; Isabelle Ellul, administratrice de production; Judith Perron, artiste  chorégraphique; Rémy Héritier, chorégraphe; Mathieu Bouvier, artiste vidéaste; Cécile Proust, chorégraphe; Yann Gibert, chargé de production; Nuno Bizarro, artiste chorégraphique; Nina Santes, danseuse et chorégraphe; Cyril Viallon, choregraphe; Pauline Simon, danseuse et chorégraphe; Marie Orts, artiste chorégraphique; Maud le Pladec, chorégraphe; Hanna Hedman, artiste chorégraphique; Betty Tchomanga, artiste chorégraphique; Julien Gallée-Ferré, danseur contemporain; Florence Caillon, acro-chorégraphe; Tamryn Escalante, trapéziste-danseuse; Iesu Escalante, acrobate-danseur; Xavier Bernard-Jaoul, régisseur général; Xavier Demerliac, compositeur; Marc Pérennès, administrateur; Jérôme Andrieu, artiste chorégraphique; Fanny Lacour, administratrice de production; Lina Schlageter, artiste chorégraphique; Corentin Le Flohic, artiste chorégraphique; Johann Nöhles, artiste chorégraphique; Clara Cornil, chorégraphe; Raphaël Cottin, artiste chorégraphique; Hugo Dayot, artiste chorégraphique; Christine Caradec, artiste chorégraphique et notatrice Laban; Fernando Cabral, danseur et chorégraphe; Julie Nioche, chorégraphe; Julian Blight, metteur en scène, interprète; Thierry Micouin, artiste chorégraphique; Aude Arago, artiste chorégraphique; Florian Bourdeau, artiste chorégraphique; Bruno Danjoux, artiste chorégraphique; Mathilde Priolet, chargée de production et de diffusion; Frederic Nauczyciel, artiste visuel; Mickaël Phelippeau, artiste chorégraphique; Stève Paulet, artiste chorégraphique; Lise Vermot, artiste chorégraphique; Latifa Laâbissi, chorégraphe; Domitille Blanc, chorégraphe; Sarah Degraeve, artiste chorégraphique; Olivier Normand, artiste chorégraphique; Olivier Dubois, Chorégraphe, directeur du Ballet du Nord; Patrice Barthès, chorégraphe; Alain Michard, chorégraphe; Christine Bombal, artiste chorégraphique; Nicolas Barrot, régisseur; Jérôme Franc, directeur d'ArtDanseBourgogne; Marine Amelin, administratrice; Guillaume Pires Parada, artiste chorégraphique; Catherine  Béziex, artiste chorégraphique; Chloé Enfrun, chargée de production; Célia Lefèvre; Jonas Chéreau artiste chorégraphique; Frédéric Pérouchine, chargé de production; Carole Perdereau, artiste chorégraphique; Jérôme Brabant, chorégraphe; Anne-Lise le Gac, artiste chorégraphique; Jackie Taffanel chorégraphe; Arnaud Pirault, metteur en scène; Edouard Pelleray, artiste chorégraphique; Anatole Lorne, artiste chorégraphique; Maria Donata d’Urso, chorégraphe; Tidiani N'Diaye, artiste chorégraphique; Margot Videcoq, administratrice; Carole Contant, réalisatrice et programmatrice; Luc David, régisseur général; Virginie PETIT, chargée de production; Thierry Balasse, musicien; Dominique Mahé, directeur de production; Albane Aubry, artiste chorégraphique; Romuald Luydlin, chorégraphe; Magali, Milian chorégraphe; Christel Olislagers, assistante de production; Thalie Lurault, régisseuse; Nicolas Vendange, artiste chorégraphique; Marion Le Guellec, chargée de production; Compagnie ngc25; Carole Vergne, chorégraphe, danseuse; Thomas Ferrand, metteur en scène, éditeur; Élise Olhandeguy, artiste chorégraphique; Michel Demelas, directeur de production; Jérôme Bardeau, administrateur de production; Clara Chabalier, metteur en scène et comédienne; Cristina Santucci, chorégraphe; Marie-Claude Farel, pédagogue; François Verret, chorégraphe; Clarisse Chanel, artiste chorégraphique; Marcela Santander, artiste chorégraphique; Laurie Peschier-Pimont, artiste chorégraphique; David Rolland, chorégraphe; Michèle Murray, chorégraphe; Nathalie Collantes, chorégraphe; Marie-Claude Deudon, danseuse; Léa Bosshard, chargée de production et de diffusion; Anne Quentin, critique dramatique, expert DRAC  Ile-de-France; Vincent Weber, artiste chorégraphique; Aurélie Mérel, Administratrice de production; Coco Felgeirolles, comédienne et professeure de théâtre au CRR de Cergy; Sabine Seifert, responsable production / diffusion; Sarah Chaumette, performeuse; Annabelle Pulcini, artiste chorégraphique; Margaux Marielle-Trehouart, danseuse; William Jean, Graphiste; Agathe Pfauwadel, danseuse; Lauriane Houbey, artiste chorégraphique; Lou Cantor, artiste chorégraphique; Catherine Contour, artiste chorégraphique; Chiara Gallerani, artiste chorégraphique; Pauline Bigot; Jessie-Lou Lamy-Chappuis danseuse; Virginie Mirbeau, artiste chorégraphique; Camille Mouterde, metteuse en scène ; Emmanuel Soulhat-Goudon; Martine Pisani, chorégraphe; Cédric lequileuc, artiste chorégraphique; Antonia Baehr, chorégraphe; François Rascalou, chorégraphe; Aurore Di Bianco; Dominique Brun, chorégraphe; Jean-Philippe Derail, artiste chorégraphique; Yoann Demichelis, danseur; Theo Kooijman, artiste chorégraphique; Brigitte Chataignier, chorégraphe; Serge Louis-Fernand, artiste chorégraphique; Claire Haenni, danseuse; Ane-Mathilde Di Tomaso, administratrice de production; Johnny Lebigot, co-directeur du Théâtre L'Echangeur / Bagnolet; Béatrice Horn, ccn Roubaix; Cyril Accorsi, coordinateur général du projet artistique et pédagogique ccn Roubaix; Coralie Pelletier, assistante de direction ccn Roubaix; Marion Gauvent, administratrice de production ccn Roubaix; Hélène Deburre, attachée de production ccn Roubaix; Malik Razouki, assistant de production ccn Roubaix; Florent Trioux, chargé de production ccn Roubaix, Renaud Bertin, performeur.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Gauche(s)
En Seine-Maritime, Alma Dufour veut concilier « fin du monde et fin du mois »
C’est l’un des slogans des « gilets jaunes » comme du mouvement climat. La militante écologiste, qui assume cette double filiation, se lance sous les couleurs de l’union de la gauche sur ce territoire perfusé à l’industrie lourde, qui ne lui est pas acquis.
par Mathilde Goanec
Journal — Sports
Ligue des champions : la France gagne le trophée de l’incompétence
La finale de la compétition européenne de football, samedi à Saint-Denis, a été émaillée de nombreux incidents. Des centaines de supporters de Liverpool ont été nassés, bloqués à l’entrée du stade, puis gazés par les forces de l’ordre. Une faillite des pouvoirs publics français qui ponctue de longues années d’un maintien de l’ordre répressif et inadapté, souvent violent.
par Ilyes Ramdani
Journal — Europe
En Italie, Aboubakar Soumahoro porte la voix des ouvriers agricoles et autres « invisibles »
L’activiste d’origine ivoirienne, débarqué en Italie à l’âge de 19 ans, défend les ouvriers agricoles migrants et dénonce le racisme prégnant dans la classe politique transalpine. De là à basculer dans la politique traditionnelle, en vue des prochaines élections ? Rencontre à Rome. 
par Ludovic Lamant
Journal — Moyen-Orient
Le pouvoir iranien en voie de talibanisation
La hausse exponentielle des prix pousse à la révolte les villes du sud et de l’ouest de l’Iran. Une contestation que les forces sécuritaires ne parviennent pas à arrêter, tandis que le régime s’emploie à mettre en place une politique de ségrégation à l’égard des femmes.
par Jean-Pierre Perrin

La sélection du Club

Billet de blog
Les mères peuvent-elles parler ?
C'est la nuit. Les phares des voitures défilent sur le périphérique balayant de leurs rayons lumineux le lit et les murs de ma chambre d'hôpital. Je m'y accroche comme à un rocher. Autour de moi, tout tangue. Mon bébé hurle dans mes bras.
par Nina Innana
Billet de blog
Mères célibataires, les grandes oubliées
Mes parents ont divorcé quand j'avais 8 ans. Une histoire assez classique : une crise de la quarantaine assez poussée de la part du père. Son objectif à partir de ce moment fut simple : être le moins investi possible dans la vie de ses enfants. Ma mère s'est donc retrouvée seule avec deux enfants à charge, sans aucune famille à proximité.
par ORSINOS
Billet de blog
« La puissance des mères », extrait du livre de Fatima Ouassak
A l'occasion de la fête des mères, et de son braquage par le Front de mères pour faire de cette journée à l'origine réactionnaire une célébration de nos luttes et de nos victoires, extrait du livre « La Puissance des mères, pour un nouveau sujet révolutionnaire » de Fatima Ouassak. Il s'agit de la conclusion, manifeste écologiste, féministe et antiraciste, lue par Audrey Vernon.
par Jean-Marc B
Billet de blog
Pourquoi la fête des Mères est l’arnaque du siècle
À l’origine la Fête des Mères a donc été inventé pour visibiliser le travail domestique gratuit porté par les femmes. En effet, Anna Jarvis avait créé la Fête des Mères comme une journée de lutte pour la reconnaissance du travail domestique et éducatif gratuit ! Aujourd'hui personne n'est dupe sur les intérêts de cette fête et pourtant...
par Léane Alestra