mot de passe oublié
1 euro 15 jours

Construisez avec nous l'indépendance de Mediapart

Accédez à l'intégralité du site en illimité, sur ordinateur, tablette et mobile à partir d'1€.

Je m'abonne
Le Club de Mediapart mar. 27 sept. 2016 27/9/2016 Dernière édition

Appel à la résistance créative !

La Quadrature du Net, Free Art and Technology, Free Culture Forum, Institute of Network Cultures ou encore le Chaos Computer Club lancent un appel (g8internet.com) pour dénoncer le eG8 organisé sous l'égide de la France, dédié selon eux à la «régulation d'internet». Le eG8 se tiendra les 24 et 25 mai, juste avant le G8.

La Quadrature du Net, Free Art and Technology, Free Culture Forum, Institute of Network Cultures ou encore le Chaos Computer Club lancent un appel (g8internet.com) pour dénoncer le eG8 organisé sous l'égide de la France, dédié selon eux à la «régulation d'internet». Le eG8 se tiendra les 24 et 25 mai, juste avant le G8.

 

------------

puceinvite.jpgInternet est l’endroit où nous nous rencontrons, communiquons, créons, nous éduquons et nous organisons. Cependant, alors que nous sommes à un tournant dans la jeune histoire du Net, il pourrait tout aussi bien devenir un outil essentiel pour améliorer nos sociétés, la culture et la connaissance qu’un outil totalitaire de surveillance et de contrôle.

 © G8 vs INTERNET © G8 vs INTERNET

 

Après 15 ans d’un combat contre le partage de la culture au nom d’un régime obsolète de droit d’auteur, les gouvernements du monde s’unissent afin de contrôler et censurer Internet. L’extinction du Net égyptien, la réaction du gouvernement US à WikiLeaks, l’adoption de mécanismes de blocage de sites web en Europe, ou les projets de « boutons d’arrêt d’urgence » (1) sont autant de menaces majeures pesant sur notre liberté d’expression et de communication. Ces menaces proviennent d’industries et de politiciens, dérangés par l’avènement d’Internet.

En tant qu’hôte du G8, le président Nicolas Sarkozy veut renforcer le contrôle centralisé d’Internet. Il a convié les dirigeants du monde à un sommet visant à œuvrer pour un « Internet civilisé », un concept qu’il a emprunté au gouvernement chinois. Par le biais de peurs telles que le « cyber-terrorisme », leur objectif est de généraliser des règles d’exception afin d’établir la censure et le contrôle, attaquant ainsi la liberté d’expression et d’autres libertés fondamentales.

Ils emballeront cette politique dans des termes comme « démocratie » et « responsabilité », mais regardez leurs actions. En France, Sarkozy a déjà permis la déconnexion d’Internet de citoyens et la censure de contenus en ligne.

Internet nous permet d’exprimer nos opinions de manière universelle. Internet nous unit et nous rend forts. Il s’agit d’un espace où se rencontrent les diverses civilisations de notre planète. Notre imagination, à travers les différents médias que nous créons et publions, nous aide à protéger nos droits et un Internet libre. Alors que les dirigeants du monde se réunissent à la fin du mois, nous devons tous ensemble user de notre créativité afin de rejeter toute tentative de transformation d’Internet en un outil de répression et de contrôle.

(1) Voir aussi la saisie par le gouvernement US de centaines de noms de domaines, ou les extrémistes du copyright transformant des sociétés de services en une police privée et la justice utilisant le PROTECT IP Act aux USA, la directive IPRED en Europe et ACTA partout, etc.

 

© 4nonymat

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.

Tous les commentaires

@Les invités de Mediapart

Commencez donc par réhabiliter ceux que vous avez exclus/Censurer

avant de parler de muselage

AMBRE, SPIRIT OF SUMUD, PETITROBERT & VERTUBLEU

ILS ONT DROIT A UNE DEUXIEME CHANCE

RENDEZ-LEUR LA PAROLE !!!

Construisez l'indépendance de Mediapart

onze euros par mois

Souscrivez à notre offre d'abonnement à 11€/mois et téléchargez notre application mobile.
Je m'abonne

L'édition

suivi par 373 abonnés

Les invités de Mediapart

À propos de l'édition

Tribunes, points de vue et libres opinions des invités de la rédaction de Mediapart.