Pour l’enseignement de la psychanalyse à l’université

Des psychanalystes et professeurs ont lancé une pétition contre la réforme qui supprimerait l'enseignement de la psychanalyse dans la formation des psychologues et conduirait à « une uniformisation et à un modèle unique ». 

Des psychanalystes et professeurs ont lancé une pétition contre la réforme qui supprimerait l'enseignement de la psychanalyse dans la formation des psychologues et conduirait à « une uniformisation et à un modèle unique »


L’enseignement de la psychanalyse dans le cadre de la formation des psychologues à l’université est menacé de disparition.

La réforme en cours, visant à rendre lisible l’offre de formation en master, conduit le ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche à envisager une seule mention dans le cas de la psychologie. Par cette seule mention « psychologie », ne resteraient plus qu’une uniformisation et un modèle unique dans la formation des psychologues.

L’enseignement de la psychanalyse à l’université, qui existe en psychologie depuis plus de quarante ans, n’a cessé d’attirer des étudiants, en France et de l’étranger, et a permis de former des milliers d’entre eux qui travaillent aujourd’hui dans le champ médico-social et psychologique.

La psychanalyse à l’université est une spécificité culturelle française ; faire disparaître son enseignement et l’attractivité de sa recherche serait non seulement priver les étudiants d’une formation professionnelle reconnue par leurs employeurs, mais reviendrait à faire disparaître un patrimoine intellectuel, à effacer l’histoire même d’une pratique et d’une théorie qui a contribué et contribue toujours au rayonnement culturel de la pensée en France et dans le monde. 

L’orientation psychanalytique doit apparaître explicitement dans la nomenclature des formations en psychologie. 

Premiers signataires

Etienne Balibar, philosophe, professeur émérite
Fethi Benslama, psychanalyste, professeur des universités
Geneviève Brisac, écrivain
Jean-François Chiantareto, psychanalyste, professeur des universités
Catherine Clément, philosophe, écrivain
Michel Deguy, poète, professeur émérite
Arnaud Desplechin, cinéaste
Eric Fassin, sociologue, université Paris 8
Roland Gori, psychanalyste, professeur émérite
Françoise Héritier, professeur honoraire au collège de France
Christian Hoffmann, psychanalyste, professeur des universités
Julia Kristeva, psychanalyste, professeur émérite
Laurie Laufer, psychanalyste, professeur des universités
Sylvain Missionnier, psychanalyste, professeur des universités
Marie-José Mondzain, philosophe, directrice de recherche émérite au CNRS
Jean-Luc Nancy, philosophe, professeur émérite
Elisabeth Roudinesco, historienne, directrice de recherche
Jean-Pierre Sueur, sénateur, rapporteur de la commission des lois
Alain Vanier, psychanalyste, professeur des universités
François Villa, psychanalyste, professeur des universités
Daniel Wildöcher, psychanalyste, professeur émérite. 

Pour signer la pétition :

http://www.petitions24.net/pour_lenseignement_de_la_psychanalyse_a_luniversite

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.