Billet de blog 1 avr. 2022

Bilan politique : les proies. Les prédateurs, rabatteurs, filets et soustraitants.

Bilan politique. Les proies, travailleurs des villes et des campagnes / Les prédateurs, grandes structures qui enserrent la planète, dont les structures militaro-policières / Leurs rabatteurs : politiciens, technocrates, soustraitants et influenceurs médiatiques / Leurs filets : les institutions et services publics dévoyés / Et le systèmes des marchés invasifs qui imposent leur loi par monopoles

michel-lyon
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bilan politique du quinquennat et ce qu'il dévoile.

D'une part, les proies : les travailleurs des villes et des campagnes, les privés d'emploi, les réfugiés. Les jeunes et les retraités à petites pensions. Les personnes handicapées. Nos Anciens devenus dépendants.

Et les prédateurs : grandes structures qui enserrent la planète : GAFAM, AMAZON, BlackRock. Total, Big Pharma...etc...L’extraction et le traitement du minerai d’uranium (1), ...etc...https://www.mediapart.fr/journal/international/260422/elon-musk-le-milliardaire-sans-limites ;   https://www.mediapart.fr/journal/economie/270422/de-mckinsey-viktor-orban-le-pedigree-sulfureux-du-repreneur-d-euronews 

Mais aussi les grandes structures militaro-policières.

Mais aussi les rabatteurs à leur service politiciens, technocrates, et les influenceurs médiatiques, conseillers...  Promus pour leur servilité, voire élus.     ("Conseiller" ce qu'on est incapable de faire par soi-même)

Et leurs filets :  les institutions et services publics des démocraties que les politiciens se sont employés pendant 20 ans à dévoyer (2) au service des prédateurs.   Exemple de la France, où le programme Action Publique 2022 a parachevé leur asservissement par management néolibéral, asservissement aux gafam par numérisation, et mise en soustraitance.  La numérisation a opéré une nouvelle fracure sociétale en plus du coût caché énéergétique considérable. cf.https://www.mediapart.fr/journal/france/010619/dans-les-quartiers-populaires-les-services-publics-la-merci-de-la-fracture-numerique

Et par réseau serré de soustraitance à des sociétés privées payées à prix d'or pour mieux les dévoyer.  (3)

L’État et le gouvernement ont mis la gestion du pays sous la tutelle du secteur à but lucratif, hors de tout contrôle des Parlementaires.

Tutelle des géants d'internet. Qui ont mis la main sur nos institutions. Qui livrent nos données personnelles à l'avidité commerciale... Ou à disposition des polices politiques.

Tutelle des sur-traitants. Heureusement, tout récemment, le Sénat à décidé une commission d’enquête sur l’ampleur de cette soustraitance. Qui passait inaperçue.

Appliqués sur tous les pays de la planète, ce sont des procédés de la colonisation au 21° siècle.

La direction du pays est concentrée dans les mains du Président, entouré d’un « Comité de Défense » substitué au Conseil des ministres. Réduits à n’être que relais de la parole présidentielle, et de sa traduction en actes répressifs : sur une exploitation de la loi Séparatisme qui étouffe les émergences contestataires. Ou en chasse aux sorcières dans les milieux intellectuels. S'efforcent de transformer nos débats en affrontements.

Bien que déchiré de luttes d'âpres rivalités internes, le capitalisme néolibéral en 40 ans s'estégalement emparé de la planète, appuyé sur les impérialismes, soumettant les populations à sa cupidité et pollutions majeures sous peine de guerres locales. Exemple le plus récent l'Ukraine affamée et bombardée par une junte russe qui sévit aussi contre le peuple russe lui-même. (4).  Ou la Palestine  pour s'approprier ses terres, et ressources. Le Niger et Narbonne sous uranium(TV5). Ou le système postcolonial qui maintient les continents sous dépendance. 

Autre signe de l'affaiblissement des Nations : l'a réduction drastique du réseau diplomatique et de la qualité de son recrutment. 

https://blogs.mediapart.fr/les-invites-de-mediapart/blog/150422/instituts-de-recherche-francais-letranger-des-pratiques-discriminatoires-contre-la-mer

Provoquant la désindustrialisation, les Marchés ont accaparé nos approvisionnements en tous domaines, du Doliprane aux composants électroniques et hélices pour le porte-avion, etc...!  Ils jouent de pénuries, de hausse des prix par rapacité, exigeant des chefs d'Etat des versements d'argent style razzias. Macron a versé des milliards hors commandes pour un droit à masques ou à tests, ou à vaccin. Plus tout ce que nous ignorons. Plus les contrats léonins pour des soustraitances infondées. S'est ainsi formé un nouveau mécanisme d'inflation directement provoqué par la dictature des Marchés, qui lamineles salaires. Au plus grand mépris des besoins des populations en emploi, en pouvoir d'achat, en logement accessible, en enseignement, santé publique, etc...  Nouvelle forme de colonialisme généralisé, y compris une activité de falsification de notre histoire, et l'introduction d'un nouveau vocabulaire de soumission.  

Marché du profit pour les Multinationales, notre société dégradée erre sans âme, la Jeunesse est privée d'avenir.  

Les prédateurs et leurs rabatteurs ont renforcé la domination masculine sur les sociétés, de telle sorte que les femmes 

- soit minoritairement adoptent les procédés de pouvoir existants et s'installent dans l'autoritarisme ambiant. Le néolibéralisme a été installé par des hommes au Chili, et sur l'empire britannique par une femme. Le management néolibéral embauche et corrompt des femmes. Voir la prolifération d'écoles privées de gardes-chiourme.

- soit, elles voient leur exploitation industrialisée avec la complicité des pouvoirs publics,  par leur utilisation "ubérisée" notamment en gériatrie. Et bien sûr par la publicité érotisée, par l'exploitation du sexe sur internet, par nombreux canaux de prostitution notamment mondaine...) 

L'autoritarisme est le procédé général de domination néolibérale sur la société, se concrétise aussi par des abus sur les femmes.  Aggravé sur les femmes racisées.

L’asservissement brutal de la société, des femmes et des racisés forme un continuum. C'est ce que montre le billet remarquable de Jules Falquet (5) 

C'est aussi ce que montre un examen historique de l'évolution du système social, qui façonne la fonction dévolue aux femmes, et simultanément celle des hommes. (Je me souviens du suicide d'un cadre qui refusait "qu'on fasse de lui un salaud"). Beaucoup d'hommes vivent mal le rôle qu'on leur fait tenir. Le management néolibéral composé de recettes mythifiées, sert aussi à déresponsabiliser les managers de leurs méfaits sur ceux-celles qu'ils encadrent et sur leurs missions.

Les prédateurs ont l'habitude de désigner comme "naturelle" leur domination. Ils inventent même un "darwinisme social" pour la scientiser.

Le monde néolibéral hiérarchise l'humain en déclarant les femmes comme inférieures, à soumettre. Et par des catégories fictives, destinées à asservir des "races". C'est particulièrement agressif sur des territoires convoités ou sur des ressources convoitées. 

La pandémie a été mise à profit pour fracturer la société, sabrer les libertés (Etats d’urgence pérennisés.), renforcer le contrôle policier, inculquer la méfiance entre nous, renoncer à notre propre jugement.

Au lieu d’une politique publique de santé portée par tous, en débat citoyen. (6)

L'expérience 40 ans de néolibéralisme prouve qu'il n’y a à attendre des pouvoirs publics que des régressions, de la répression et des violences policières : encore un tué, par balle cette fois.

Nos institutions ont été remaniées pour un régime fasciste à venir. Ce fut opéré sur tous les pays de la planète, à des vitesses et des formes adaptées. Mais partout en cette direction.

La défense populaire viendra du mouvement populaire lui-même.

La tentation est forte de fuir l'élection dans deux semaines dont on ne voit pas comment elle pourrait écarter ce systèmes parasitaire incrusté depuis 40 ans.

PROFITONS  DE  CE  VOTE  POUR  ECARTER 

TOUS  CEUX   QUI  ONT  ŒUVRE  VERS  LA  GUERRE  CONTRE  LES  CIVILS   OU   S'IMPATIENTENT  DE S'Y  LIVRER


(1)  Documentaire TV5 01 mai 2022 « Vert de rage »

(2) Institutions dévoyées : corruption systémique organisée.Une trentaine d'affaires affaires de corruption est documentée. La Justice semble décidée à examiner ces dossiers. Nos encouragements, vu les manoeuvres du ministre !

Mais il y a aussi la corruption systémique et organisée au plus hauts niveaux : 

celle des institutions.

Complicité d'administrations avec des pollueurs,

Complicité avec des atteintes graves et délibérées à la santè publique,

Complicité avec des fraudes fiscales massives.

Force publique mise au service d'intérêts particuliers au mépris de l'intérêt général.

Etouffement de la justice au profit de violences contre des femmes ou contre des mineurs, des immigrés ou des réfugiés.

Détournement de procédures pour obtenir des condamnations injustifiées.  (notamment pour empêcher de se rendre à une manifestation) ou pour justifier des violences policières.

Dévoiement de médias pour fake news, afin de favoriser des intérêts particuliers, ou afin de nuire aux Savoirs, ou afin de nuire à des causes d'intérêt général.  Par exemple nuire à la defénse des insectes pollinisateurs.

Gestion fondée sur des discriminations de genre ou de couleur de peau, origine ethnique. Choquant est le fait de mettre à la rue des refugiés d'Afrique pour l'accueil de réfugiés européens.

Le recrutement et la gestion de ces institutions ont éte réformées pour casser la compétence et l'esprit de service publique qui étaient leur honneur.  Et inculquer des pratiques bureaucratiques inoffensives pour les puissants. (exemple typique : les mésaventures judiciaire d'une Inspectrice du travail qui avait osé verbaliser un grand groupe. ou un inspecteur du travail sanctionné pour avoir osé contraindre un employeur à fournir des masques) La casse du droit du travail a favorisé la multiplication de plateformes numérisées qui emploient de quasi esclaves privés de tout droit.

La corruption systémique est devenue une modalité de la gouvernance.  Le dévoiement de nos institutions a commencée avec la RGPP, la LOLF, l'abandon des contrôles sur les sociétés à but lucratif et le recours massif à la soustraitance par le secteur privé à but lucratif.           Et parachevé avec le programme Action Publique 2022.  La corruption systémique de nos institutions a été organisée au long cours en parallèle avec le transfert de nos industries vers des pays à très bas salaires et pas de protection de l'environnement.

(3) Coût total, 1,5 à 3 milliards d ’euros, si l’on considére en plus de l’État, la soustraitance par le secteur de la Santé, par les nombreuses agences, l’Education Nationale et les collectivités territoriale. Cf La matinale Fr culture 30 03 2022 et la vidéo Médiapart.

(4) Anatomie de la junte russe :  France-Culture, Les enjeux internationaux. 29 mars 2022. 6h43  Que sont les cercles proches de Poutine. 

(5) https://blogs.mediapart.fr/jules-falquet/blog/240222/pourquoi-denoncer-les-violences-sexuelles-retour-sur-laffaire-strauss-kahn

Extrait  : "(...)  En résumé, comme politicien et comme économiste, Dominique Strauss Kahn a puissamment et avec une grande constance, contribué à façonner la réalité (néolibérale, patriarcale, raciste-coloniale) dans laquelle nous vivons, en attaquant le service public, le système universitaire et le système des retraites par exemple —sans parler de son activité à la tête du FMI, où il s’est montré impitoyable envers les pays endettés, de la Grèce jusqu’à la Guinée. 

            Mettre en lumière le caractère violent et délictueux des pratiques sexuelles de Mr Strauss Kahn éclaire d’un jour nouveau le personnage public. On voit ici à quel point entre privé et public, deux sphères artificiellement séparées pour les besoins du patriarcat, existe en réalité une grande continuité. Dans le cas de cet homme, c’est le sentiment de toute-puissance, mais aussi la brutalité, qui font lien entre ses comportements publics et ses comportements privés : ils forment un continuum.  (…)

(6) https://www.franceculture.fr/emissions/la-grande-table-idees/barbara-stiegler

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Amérique Latine
Au Mexique, Pérou, Chili, en Argentine, Bolivie, Colombie... Et des défis immenses.
Les forces progressistes reprennent du poil de la bête du Rio Grande jusqu’à la Terre de Feu. La Colombie est le dernier pays en date à élire un président de gauche, avant un probable retour de Lula au Brésil. Après la pandémie, les défis économiques, sociaux et environnementaux sont immenses.
par François Bougon
Journal — États-Unis
Devant la Cour suprême, le désarroi des militantes pro-avortement
Sept ans presque jour pour jour après la légalisation du mariage gay par la Cour suprême des États-Unis, celle-ci a décidé de revenir sur un autre droit : l’accès à l’avortement. Devant l’institution, à Washington, la tristesse des militants pro-IVG a côtoyé la joie des opposants.
par Alexis Buisson
Journal — Parlement
Grossesse ou mandat : l’Assemblée ne laisse pas le choix aux femmes
Rien ou presque n’est prévu si une députée doit siéger enceinte à l’Assemblée nationale. Alors que la parité a fléchi au Palais-Bourbon, le voile pudique jeté sur l’arrivée d’un enfant pour une parlementaire interroge la place que l’on accorde aux femmes dans la vie politique.
par Mathilde Goanec
Journal
Personnes transgenres exclues de la PMA : le Conseil constitutionnel appelé à statuer
Si la loi de bioéthique a ouvert la PMA aux couples de femmes et aux femmes seules, elle a exclu les personnes transgenres. D’après nos informations, une association qui pointe une « atteinte à l’égalité » a obtenu que le Conseil constitutionnel examine le sujet mardi 28 juin.
par David Perrotin

La sélection du Club

Billet de blog
Cour Suprême : femme, débrouille-toi !
Décision mal-historique de la Cour Suprême états-unienne d’abroger la loi Roe vs. Wade de 1973 qui décriminalisait l’avortement. Décision de la droite religieuse et conservatrice qui ne reconnaît plus de libre arbitre à la femme.
par esther heboyan
Billet de blog
L'avortement fait partie de la sexualité hétéro
Quand j'ai commencé à avoir des relations sexuelles avec mes petits copains, j'avais la trouille de tomber enceinte. Ma mère a toujours dépeint le fait d'avorter comme une épreuve terrible dont les femmes ne se remettent pas.
par Nina Innana
Billet de blog
Droit à l’avortement: aux États-Unis, la Cour Suprême renverse Roe v. Wade
La Cour Suprême s’engage dans la révolution conservatrice. Après la décision d'hier libéralisant le port d’armes, aujourd'hui, elle décide d'en finir avec le droit à l'avortement. Laisser la décision aux États, c’est encourager l’activisme de groupes de pression réactionnaires financés par des milliardaires évangéliques ou trumpistes. Que se passera-t-il aux élections de mi-mandat ?
par Eric Fassin
Billet de blog
Roe VS Wade, ou la nécessité de retirer le pouvoir à ceux qui nous haïssent
Comment un Etat de droit peut-il remettre en cause le droit des femmes à choisir pour elles-mêmes ? En revenant sur la décision Roe vs Wade, la Cour suprême des USA a rendu a nouveau tangible cette barrière posée entre les hommes et les femmes, et la haine qui la bâtit.
par Raphaëlle Rémy-Leleu