Billet de blog 1 févr. 2022

136. "Ecrire l'Histoire de demain" : tromperie orale tout au long de ce quinquennat

Masquer l’effet des réformes et installer des écrits pour l’Histoire de demain, c’est la fonction des discours présidentiels, préambule des lois, circulaires, cours magistraux. Deux millénaires pour démasquer le récit de César, et pour que l’archéologie dévoile le prix de la conquête des Gaules :1 million de morts, autant de déportés. Des peuples anéantis. Roman National de falsification.

michel-lyon
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Il a fallu deux millénaires avant que l’archéologie démasque le récit de César (les Gaulois séduits par le mode de vie romain), et dévoile le prix de la conquête des Gaules :1 million de morts, autant de déportés. des peuples anéantis : les Sénons, les Mandubiens, notamment. Ce fut établi par les historiens romains de cette époque. cf. Laurent Olivier César contre Vercingétorix. Belin 2019.

Le mythe gallo-romain fut poussé par Napoléon III pour justifier "l'apport de la civilisation" par les conquêtes nationales. La Gaule dynamisée par la civilisation romaine. Thème pétainiste. Du même coup, il effaçait Vercingétorix résistant, asassiné par César.

En ce début du 21° siècle, la fonction des discours présidentiels, du préambule des lois, des circulaires, de certains cours magistraux falsificateurs sur ces réformes, (cf sur le management) est de laisser des écrits pour les historiens de demain. Ecrire au jour le jour le Roman National. 

Chaque discours présidentiel a proclamé des vertus inverses de chaque réforme en train d'être imposée par un ministère.

Le roman national est construit  par ses acteurs principaux : l'Olympe (Jupiter autoproclamé). La police érigée demi-dieux impunissables. Le reste des populations n'est que du consommable.   ...Dont il faut cependant être aimé. Par mystification.

Un autre aspect de cette mystification est l'action sur les mentalités de ces discours amplifiés par la presse servile. Par exemple affirmer que tout ce qui ne va pas est de la responsabilité de chacun qui ne pense pas que le défaut de gestes barrière fait du tort aux autres.  Repli sur soi et méfiance générale : l'individuation de la société détruit la solidarité honnie, qu'ils ont tenté de pénaliser. 

L'examen du contenu des réformes est dans mon billet de blog du 27 janvier 2022 ainsi présenté dans son chapô  :

 Le quinquennat a vidé les institutions de leurs mission, sert la soupe au privé à but lucratif, nous a inculqué l'obéissance stupide, mis sous surveillance serrée et sous menace brutale, cassé l’école républicaine et les hôpitaux, dévoyé toutes les administrations: Tout est prêt pour un régime d'extrême-droite.

ZAD partout !

Tout est prêt pour un régime d'extrême-droite ...sous la domination des Marchés et des géants de l'économie à la recherche de leur profit optimal, quoi qu'il en coûte aux populations, consommables qui comptent pour rien.

Dans notre pays comme dans chaque autre de la planète, que le pôle soit USA, Chine ou Russie.

Donc un régime uniquement collecteur d'impôts, porté par un complexe militaro-policier, composé du partenariat très imbriqué "public" et privé à but lucratif.

Car l'intérêt national n'est pas plus pris en compte, que ne l'était celui des pays colonisés, au temps de l'empire colonial. Ressources minérales et ressources vivantes à libre disposition des Marchés.

Et seule la reproduction de l'oligarchie sera préservée. (enseignement, soin, vieillesse)

Le mot "ELITE" recouvre deux cohortes : 

1.les chercheurs en science fondamentale contingentés par le volume de crédits alloués et par la sélection du terrain de recherche sur notre sol. Les artistes et intellectuels indépendants des marchés.     C'est l'Elite que le peuple reconnait.

2. la fausse élite composée des managers et des influenceurs, incompétents, chiourme des Marchés et de l'oligarchie, parasitaires.

++++++++++++++++++++

Documents :

 https://www.mediapart.fr/journal/culture-idees/210321/republique-quarante-ans-de-rapt-conservateur

https://www.mediapart.fr/journal/culture-idees/040222/l-ecofeminisme-combien-de-recuperations.   Être écoféministe (L’Échappée, 2020). Jeanne Burgart Goutal. Enseignante en philosophie.

https://www.lemonde.fr/idees/article/2022/02/07/dominique-simonnot-parlementaires-magistrats-vous-qui-en-avez-le-droit-allez-visiter-nos-prisons_6112594_3232.html 

Pas sans nous !

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
Affaire Abad : une élue centriste dépose plainte pour tentative de viol
Selon nos informations, Laëtitia*, l’élue centriste qui avait accusé, dans Mediapart, le ministre des solidarités d’avoir tenté de la violer en 2010, a porté plainte lundi 27 juin. Damien Abad conteste « avec la plus grande fermeté » les accusations et annonce une plainte en dénonciation calomnieuse.
par Marine Turchi
Journal — France
Opération intox : une société française au service des dictateurs et du CAC 40
Une enquête de Mediapart raconte l’une des plus grandes entreprises de manipulation de l’information intervenue en France ces dernières années. Plusieurs sites participatifs, dont Le Club de Mediapart, en ont été victimes. Au cœur de l’histoire : une société privée, Avisa Partners, qui travaille pour le compte d’États étrangers, de multinationales mais aussi d’institutions publiques.
par Fabrice Arfi, Antton Rouget, Tomas Madlenak et Lukas Diko (ICJK)
Journal
Le procès des attentats du 13-Novembre
Le procès des attentats du 13-Novembre a débuté mercredi 8 septembre à Paris. Durant neuf mois, vingt accusés vont devoir répondre du rôle qu’ils ont joué dans cette tuerie de masse. Retrouvez ici tous nos articles, reportages, enquêtes et entretiens, et les chroniques de sept victimes des attentats.
par La rédaction de Mediapart
Journal — International
Tragédie aux portes de l’Europe : des politiques migratoires plus mortelles que jamais
Vendredi 24 juin, des migrants subsahariens ont tenté de gagner l’Espagne depuis Nador, au Maroc, où des tentatives de passage se font régulièrement. Mais cette fois, ce qui s’apparente à un mouvement de foule a causé la mort d’au moins 23 personnes aux portes de l’Europe.
par Nejma Brahim et Rachida El Azzouzi

La sélection du Club

Billet de blog
Melilla : violences aux frontières de l'Europe, de plus en plus inhumaines
C'était il y a deux jours et le comportement inhumain des autorités européennes aux portes de l'Europe reste dans beaucoup de médias passé sous silence. Vendredi 24 juin plus de 2000 personnes ont essayé de franchir les murs de Melilla, enclave espagnole au Maroc, des dizaines de personnes ont perdu la vie, tuées par les autorités ou laissées, agonisantes, mourir aux suites de leurs blessures.
par Clementine Seraut
Billet de blog
Pays basque : le corps d’un migrant retrouvé dans le fleuve frontière
Le corps d’un jeune migrant d’origine subsaharienne a été retrouvé samedi matin dans la Bidassoa, le fleuve séparant l’Espagne et la France, ont annoncé les autorités espagnoles et les pompiers français des Pyrénées-Atlantiques.
par Roland RICHA
Billet de blog
Frontières intérieures, morts en série et illégalités
Chacun des garçons qui s'est noyé après avoir voulu passer la frontière à la nage ou d’une autre manière dangereuse, a fait l’objet de plusieurs refoulements. Leurs camarades en témoignent.
par marie cosnay
Billet de blog
Exilés morts en Méditerranée : Frontex complice d’un crime contre l’humanité
Par son adhésion aux accords de Schengen, la Suisse soutient l'agence Frontex qui interdit l'accès des pays de l'UE aux personnes en situation d'exil. Par référendum, les Helvètes doivent se prononcer le 15 mai prochain sur une forte augmentation de la contribution de la Confédération à une agence complice d'un crime contre l'humanité à l'égard des exilé-es.
par Claude Calame