Dumping chinois: des ministres «irresponsables et négligents» selon les députés

Le dumping chinois ruine la métallurgie des pays membres de l'UE. Vive réaction des députés européens qui appellent le conseil à revoir la législation...

Parlement Européen de Strasbourg © Philippe LEGER Parlement Européen de Strasbourg © Philippe LEGER
L'Europe, c'est au bas mot un demi milliard d'habitants. Elle pèse naturellement beaucoup plus que n'importe quel des 28 pays de l'UE... qui jouent perdant dans leur face à face commercial avec la Chine. En jouant "perso", tous se font tailler des croupières par la géante asiatique qui leur vend des produits à prix bradés.
Les députés européens alertent sur les pratiques des Chinois, champions du dumping commercial et social, facilitées par les ministres des États membres frappés de cécité.
Les députés ont aussi dans leur viseur les agissements des États-Unis et le Japon. 
Les pratiques commerciales déloyales représentent une menace pour les échanges, l'économie et la paix mondiale comme le prouve une situation semblable qui a prévalu sur le continent européen dans la première moitié du 20e siècle. 

Les États européens :
Des nains braillards et querelleurs juchés sur les épaules d'une géante économique qui ne sait pas où elle va ? 

Le secteur des équipements ferroviaires comprend la fabrication de locomotives, de matériel roulant et de voies, l'électrification, le matériel de signalisation et de télécommunication ainsi que les services de maintenance et de pièces détachées. À lui seul, il emploie dans l'UE 400.000 personnes, investit 2,7 % de son chiffre d'affaires annuel dans la recherche et le développement et représente 46 % du marché mondial.
Les députés européens accusent les ministres des transports des 28 États membres de l'UE d'être 'irresponsables et négligents". Ils dénoncent des pratiques qui peuvent constituer "une concurrence déloyale". Les importations chinoises à bas prix prennent de la vitesse, déstablisent les marchés, fragilisent les économies nationales, incapables de se défendre faute de faire le poids.
Le dumping chinois est alimenté par des subventions d'État massives et la course au moins disant social et environnemental. 
"Il met en danger des emplois en Europe", indique la résolution, adoptée à main levée, par les députés lors de la session plénière de juin à Strabourg.
Les députés exigent une nouvelle législation sans délai, qui puisse permettre à l’UE de répondre plus rapidement et efficacement au dumping chinois.
Suffira-t-elle à compenser l'absence de vision authentiquement européenne ? Les pays membres n'étant jamais, selon les "européistes", que "des nains braillards et querelleurs juchés sur les épaules d'une géante économique qui ne sait pas où elle  va."

Graves menaces pour le secteur ferroviaires et l'emploi

Pas moins de 2,2 millions d'emplois sont liés directement ou indirectement au secteur ferroviaire européen, dans son ensemble. De nombreux métiers sont concernés. 
Les coûts sociaux infligés aux travailleurs de l’UE dans le cadre de la crise actuelle de la métallurgie pourraient remettre en cause le positionnement de la Chine dans la législation existante.
Une fenêtre de tirs contre les pratiques déloyales s'ouvre cet hiver.
Le positionnement de la Chine dans le cadre de la législation existante de l'UE pourrait changer en décembre 2016.
Le "pigeon" européen se fera-t-il "chasseur" ? Pas pour être mangé mais pour faire respecter les "bonnes pratiques"... ! Affaire à suivre. Ph L

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.