Gaiga Kaunta
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

CEDRA

Collectif contre l’enfouissement des déchets radioactifs

Co-fondateur de 'Bure-Stop'

Co-fondateur de la 'Fédération Grand-Est STOP Déchets Nucléaires'

Membre du ‘Réseau sortir du nucléaire’

Membre de la CRIIRAD

BP 17 - 52101 SAINT DIZIER Cedex - FRANCE

Téléphone-répondeur-fax : (33) 03 25 04 91 41 /  06 66 959 777

cedra.org@orange.fr / www.burestop.eu - www.villesurterre.com - www.stopbure.com - facebook

__________________________

COMMUNIQUÉ

Mardi 8 Janvier 2013

__________________________

BURE et les fossoyeurs de la Haute-Marne

Coup de massue de l’INSEE qui, dans son dernier rapport, non seulement confirme une inquiétante hémorragie démographique mais révèle que la même Haute-Marne décroche la timbale nationale des départements qui perdent des habitants. Au vu des « atouts » politiques de cette partie de la Champagne, c’est à n’y rien comprendre. Analyse.

En guise d’étrennes, le rapport de l’INSEE dit tout haut ce que nombre d’élus locaux auraient bien aimé laisser sous le boisseau. La Haute-Marne est dans une spirale de déclin démographique, signe le plus apparent d’une panade majeure. Amorcée dans les années 70, l’hémorragie prend de l’ampleur depuis les années 90 pour faire perdre près de 1000 habitants chaque année au département. Et l’INSEE prévient, cette érosion devrait encore se renforcer dans les années à venir !

Un comble alors que la cité préfecture est dirigée par un député-maire longtemps ministre (1). Un comble alors que la plus grande ville du département, Saint-Dizier, est pilotée par un député-maire qui depuis plusieurs mandats axe sa politique sur l’attractivité de la ville et du territoire (2). Un comble alors que le département est gouverné par un président qui depuis de longues années s’accroche à une formule incantatoire : « Bure nous sauvera » (3)
Le rapport de l’INSEE aura au moins eu le mérite de démontrer l’affligeante politique de ceux qui gouvernent ce département. Non seulement le projet qui se trame dans le secteur de Bure n’est pas le beau laboratoire promis, mais encore la carotte « développement » n’aura été qu’un lamentable miroir aux alouettes. Ni les coups de menton, ni les chantages de ces élus, ni les emplois extorqués à Edf/Areva/Cea, ni les sommes folles déversés à travers les GIP n’auront permis de « sauver » la Haute-Marne.

Et si c’était tout le contraire, d’ailleurs ? Et si cet argent facile - 30 millions d’euros à discrétion chaque année - portait à une politique d’indolence, à la petite semaine, alors que l’époque et le contexte exigent au contraire des élus-es dynamiques, qui en veulent, dans l’intérêt commun, et qui donnent envie.   

Manifestement, la Haute-Marne a été mise sous perfusion frelatée. Honte aux fossoyeurs du département. Par incompétence, ou pire ? Honte à eux et elles car, aux antipodes d’une politique de facilité basée sur un projet mortifère et tueur d’image, il est une autre voie pour ce département et sa population, basée sur les valeurs locales profondes : honnêteté, éthique, savoirs faire, qualité et cadre de vie… Poubelle nucléaire - dévoilant de plus en plus ses tares - ou avenir constructif ?  à chacune et chacun de se faire entendre, et d’agir…

Ne plus subir > AGIR !

Dernière minute : Bure ? > un doc video nous parvient à l’instant

© Collectif des irradiés

(1)   Luc Chatel

(2)   François Cornut-Gentille

(3)   Bruno Sido, dont l’incantation a été relayée par son vice-président A.Allemeersch et nombre d’autres. Bruno Sido qui, sans vergogne, jongle avec les casquettes : président du conseil général il reçoit les largesses bienvenues du GIP… présidé par lui-même… GIP dont les apports ont été récemment prolongés (et antérieurement multipliés) grâce aux manœuvres du sénateur… Bruno Sido. Assainissement de la vie publique, avons-nous entendu dire voici peu. Vraiment ?

ENFOUIR ! ETHIQUE ? 

Le doyenné de JOINVILLE organise

en multipartenariat

JEUDI 17 JANVIER

JOINVILLE

(Haute-Marne / Champagne)

20H – Salle des fêtes (place de la gare)

http://catholique-hautemarne.cef.fr/agenda_fiche.php?id=2012-12-30_11:38:41

http://www.yaquoila.com/sortie-ethique-et-gestion-des-dechets-radioactifs-joinville,40258.html

http://www.actu-environnement.com/ae/agenda/agenda.php4

SOIREE-DEBAT sur LA question de fond :

BURE, les enjeux ETHIQUES d’un enfouissement

englobant les aspects techniques, géologiques, économiques, démocratiques…

avec la participation du groupe de réflexion « ETHIQUE »

dont Monseigneur Marc STENGER

évêque de Troyes et président de Pax Christi France

les documents du groupe de réflexion

http://catholique-troyes.cef.fr/spip/GESTION-DES-DECHETS-NUCLEAIRES

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Médias
Faux scoop du « Point » sur Garrido-Corbière : un « accident industriel » écrit d’avance
Alors que l’hebdo avait promis de faire son autocritique en publiant une enquête pour revenir sur ses fausses accusations visant le couple LFI, la direction l’a finalement enterrée. Sur la base de documents internes, Mediapart retrace les coulisses de ce fiasco, prédit deux mois avant par des salariés.
par David Perrotin et Antton Rouget
Journal
Lutte contre l’antisémitisme : angle mort de la gauche ?
Les militants de la gauche antiraciste ont-ils oublié l’antisémitisme ? Un essai questionne le rôle des gauches dans la lutte contre l’antisémitisme et plaide pour la convergence des combats. Débat dans « À l’air libre » entre son autrice, Illana Weizman, un militant antiraciste, Jonas Pardo, et le député insoumis Alexis Corbière.
par À l’air libre
Journal — Parlement
La loi sur les énergies renouvelables est-elle vertueuse ?
Alors que le projet de loi sur le développement de l’éolien et du solaire est en cours d’examen à l’Assemblée nationale, les macronistes savent qu’ils ont besoin de la gauche pour le faire adopter. Mediapart a réuni la députée insoumise Clémence Guetté et le député Renaissance Jean-Marc Zulesi pour éclaircir les points de blocage et les possibilités d’évolution.
par Pauline Graulle et Amélie Poinssot
Journal
Face au mur social, Macron choisit de foncer
Dans un contexte d’inflation record, de conflits sociaux dans les entreprises et d’état alarmant des services publics, le président de la République souhaite réformer les retraites dès le début de l’année 2023. Le climat social gronde mais l’exécutif mise sur une « résignation » de la rue.
par Ilyes Ramdani

La sélection du Club

Billet de blog
La liberté d’aller et venir entravée pour les habitant⋅es de Mayotte
Le Conseil constitutionnel a jugé conforme à la Constitution les contrôles d’identité systématiques sur l’ensemble du territoire de Mayotte sans limite dans le temps. Il assortit sa décision d’une réserve qui apparait vide de sens : ces contrôles ne peuvent s’effectuer « qu’en se fondant sur des critères excluant […] toute discrimination », alors qu’ils apparaissent par essence discriminatoires.
par association GISTI
Billet de blog
Loi Darmanin contre les étranger·e·s : danger pour tou·te·s !
Ce mardi 6 décembre a lieu à 17H00 un premier « débat » sur l'immigration à l'Assemblée nationale initié par Gérald Darmanin préparant une loi pour le 1er trimestre 2023. Avec la Marche des Solidarités et les Collectifs de Sans-Papiers, nous serons devant l'Assemblée à partir de 16H00 pour lancer la mobilisation contre ce projet. Argumentaire.
par Marche des Solidarités
Billet de blog
Une famille intégrée ou comment s'en débarrasser - Appel OQTF
6 décembre : appel de la décision de l'obligation de quitter le territoire devant le tribunal administratif de Clermont-Ferrand, décision que nous avons déjà chroniquée. Cette famille particulièrement intégrée doit rester ici. Voici quelques vérités fortes apportées par son avocate et un des responsable de RESF63, le jour même d'un « débat » sur la loi immigration à l'Assemblée Nationale !
par Georges-André
Billet de blog
Morts en Méditerrannée : plainte devant la CPI contre la violence institutionnelle
La plainte va soulever la question de la responsabilité de l'Italie, Malte, la commission européenne et l'agence Frontex dans le bilan catastrophique de plusieurs dizaines de milliers de noyés en Méditarrannée depuis 2014, au mépris du droit international et des droits humains. Questions sur la violence institutionnelle à rapprocher du projet de loi contre les migrants que dépose l'exécutif.
par Patrick Cahez