¡Orkopiña! sur la Francolatina

Un témoignage radiophonique sur La Francolatina en forme de conclusion de mes investigations de terrain en Bolivie et de quelques perspectives transatlantiques... Merci à Eduardo Olivares! 

Un témoignage radiophonique sur La Francolatina en forme de conclusion de mes investigations de terrain en Bolivie et de quelques perspectives transatlantiques... Merci à Eduardo Olivares!

gwenael_large-d928a.jpg

 

(Cliquez sur le lien ci-dessous)

 

Gwénaël Glâtre: la Bolivie à la fête

 

Jeune historien breton, Gwénaël Glatre est revenu de Bolivie fasciné par l’univers de la Urkupiña, cette fête annuelle de "l’intégration nationale" qui, trois jours durant, réunit à Quillacollo, tout près de Cochabamba, des milliers de pèlerins venus, en principe, vénérer la Sainte Vierge.

 

Pas si simple, raconte Gwénaël qui décida de consacrer son travail de master d’histoire à cette Bolivie en fête. Historien, Gwénaël est aussi (surtout ?) un "étonnant voyageur" qui sait que "la fête est cet entre-deux, entre le sang et les anges, la fête est cet espace-temps qui n’a pour seule fonction que d’incarner l’humain".

C’est chez Jean Baptiste Clément que Gwénaël a parlé avec La Francolatina de cette Urkupiña où, tout comme au Temps des Cerises, les boliviens et les boliviennes ont pendant quelques jours "la folie en tête".

 

Pour ceux qui souhaiteraient approfondir le sujet, je vous invite à m'envoyer un message ou mail privé pour me demander l'intégralité de mon travail, en français o en español...

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.