mot de passe oublié
1 euro 15 jours

Construisez avec nous l'indépendance de Mediapart

Accédez à l'intégralité du site en illimité, sur ordinateur, tablette et mobile à partir d'1€.

Je m'abonne
Le Club de Mediapart lun. 26 sept. 2016 26/9/2016 Dernière édition

L'agriculture bio en ville ? l'expérience du Mirail, à Toulouse

"Au Grand Mirail : derrière le béton, les sillons"

Antonin Moriscot - 31 janvier 2013

 

[....A Toulouse, dans les quartiers dits « populaires » du Grand Mirail (Bellefontaine, Reynerie, Mirail-Université), on cultive des jardins bio entre deux barres de béton et même sur les balcons.

Au Grand Mirail, plus précisement dans le quartier de Bellefontaine ont été crées des jardins partagés. Des parcelles de terre à la surface variable sont attribuées à des habitants ou exploitées collectivement par des associations ou écoles implantées localement. Chacun y plante ses légumes, entretient sa parcelle et récolte sa production.....]

 [..]

suite de l'article sur le site "Carré d'info" en cliquant ici ! :o)

 

Entrée d'un jardin partagé au Mirail - Photo Carré d'info, Antonin Moriscot

 

..."Récoltons le bonheur"....pas de meilleur programme, non ?

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.

Tous les commentaires

Bon... C'est tout? Dommage...

Construisez l'indépendance de Mediapart

onze euros par mois

Souscrivez à notre offre d'abonnement à 11€/mois et téléchargez notre application mobile.
Je m'abonne

L'édition

suivi par 270 abonnés

Vert-tige

  • 22 rédacteurs
  • Rédacteur en chef : Corinne N
À propos de l'édition

Cette édition est un espace de paroles pour les passionnés de jardinage et ceux qui s’intéressent à l’agriculture. Il nous faut remettre  urgemment l’homme au centre de tout développement car son

avenir sera politiquement écologique. Notre espèce ne pourra survivre sur une planète souillée, abimée, irradiée.

De l’union de nos initiatives personnelles, du croisement de nos informations et de notre énergie à dénoncer les abus, de nos luttes pour exiger de nouvelles lois environnementales, naîtra un monde plus vert, plus solidaire, plus durablement humain. Ca vous branche ?