Agit Prop #23, une revue de presse engagée

Une rubrique que j'ouvre quand ça me chante J'y passe l'actualité politique au crible de mon indépendance d'esprit et de mon esprit critique. Des choses lues ou vues ici ou là deviennent un terrain de jeu, exercice de démontage où je m'essaye à l'humour parfois malveillant. Voilà, vous êtes prévenus.

La révolution n'est pas un dîner de Gala

Le magazine people, Gala, qui travaille avec la trop fameuse amie "des" Macron, Mimi Marchand, est déjà en mode campagne de réélection. Le titre, trompeur, de son papier sur le meeting numérique de Mélenchon en dit long. Tout sera bon pour torpiller la campagne présidentielle qui s'ouvre. 

"Psychologiquement perturbé" : Jean-Luc Mélenchon radical lors de son dernier meeting (28/11).
Vous avez tous bien compris que le leader des Insoumis a un problème mental ?
Il faut arriver au milieu de l'article pour comprendre que c'est ainsi que c'est ainsi que s'exprime Mélenchon au sujet du Préfet de Police Didier Lallement.
Trop tard, le lecteur pressé aura retenu l'inverse.
Mission accomplie.
https://fr.news.yahoo.com/psychologiquement-perturb%C3%A9-jean-luc-m%C3%A9lenchon-163013085.html

Tout va bien en Policie !
Mediapart révèle une vidéo où l'on voit des voyous qui tentent d'agresser des jeunes dans le bois de Boulogne.
Oooops On me dit dans l'oreillette que ce sont des baqueux...
Alala les gens voient le mal partout.
Dardmalin va encore devoir sortir les rames !
https://fr.sputniknews.com/france/202011301044855482-a-deux-doigts-de-la-mort-une-nouvelle-video-choc-de-violences-policieres-publiee-par-mediapart/

Accrochez-vous ! Un philosophe vous parle...
Michel Onfray intervient sur Israël News24. Œil volontaire, menton courroucé, à moins que cela ne soit l'inverse. Il apparaît tel, qu'en lui-même, lunettes carrées, cerclées de noir. Il est à son aise. Des trois religions du Livre, il y en a une de trop. Ça tombe bien, c'est l'autre.
Une évidence cependant, il devrait revoir ses cours de logique.

Commençons par syllogisme le plus débile !
"La haine française de la France rend possible la haine de la France par des gens qui ne sont pas Français"
Donc s'il y avait pas des français qui haïssent la France (des noms ! des noms !), PERSONNE dans le monde ne détesterait la France? "" J'ai bon là ?

Généralisation abusive
"Pour le philosophe, le jeune Tchétchène qui a tué Samuel Paty, et qui était en France depuis plusieurs années est "un échec de l’éducation nationale"."
Donc, un islamiste éduquée en France devient un meurtrier fanatique et c'est TOUT le système éducatif qui est fautif.

Et une petite tautologie, ça vous tente ?
"Il ne faut pas oublier que tous les islamo-gauchistes sont des gauchistes"
"Le gauchisme culturel a fait détester le drapeau français et il a été laissé à Marine Le Pen" affirme-t-il sans que je comprenne (ce) qui se cache derrière ce mot-valise. Il est vrai qu'autant Michel Onffray déteste Marine Le Pen, il adore sa nièce qui ne veut guère mieux.
Plus loin, Michel Onfray confirme qu'il a deux ennemis : l'islamo-gauchisme et le transhumanisme. Mélenchon et le Dr Laurent Alexandre, même combat !

Petit retour sur Onfray et le transhumanisme. Il aurait changé d'avis. 
"A l’horizon du transhumanisme, il nous faut une civilisation où les riches pourront s’offrir une vie éternelle pendant que les autres pourront crever".
Tiens, ça c'est nouveau. En 2003, il lançait une condamnation sans appel aux opposants au "transgénisme" et anti-nucléaires.
Je recommande chaudement la lecture l'article ci-dessous.
https://sniadecki.wordpress.com/2011/05/29/onfray_01/
Et tant qu'à y être, pour finir, une petite dose de complotisme façon "Hold-Up", c'est très tendance. On y retrouve des mots comme "GAFA"," les riches", "les pauvres qui pourront crever" (Cc Monique Pinçon-Charlot), "populicide", "Gouvernement Mondial". On n'est pas loin du complot judeo-maçonnique d'antan. Parfait !
J'ai bien aimé sa tirade sur les flics en roue libre et les événements de la Place de la République ou la tabassage en règle de Michel Zecler font toute la presse se fait l'echo. Ah ben non, au fait... il n'en parle pas. Il est vrai qu'entre défense des flics qui agressent les producteurs (noirs) de musique ou les jeunes de retour de fête et la défense des Gilets Jaunes, ça doit être compliqué dans sa tête. Ça tombe bien. Élie Chouraqui ne l'interrogera pas sur ce sujet brûlant.
Philosophe, distance, re-parfait.

Islamo-gauchisme, valeurs, laïcité orientée, tout son fatras me fait immanquablement penser aux discours de Macron et ses porte-flingues. Qui est allé vers qui ? Telle est la question.
Je vous laisse y répondre.

https://www.i24news.tv/fr/actu/france/1606682589-elie-sans-interdit-le-gauchisme-culturel-a-fait-detester-le-drapeau-francais-m-onfray

Nouvelle émission sur Franceinfo. Les informés du matin, chagrin ! 
On reprend la même formule que les Informés du soir, neutralité garantie avec Renaud Delhy en Master of Cérémonie ! L'extrême-droite y confronte ces idées avec la droite avec, de temps en temps, un invité de gauche, genre membre de la Fondation Jean Jaurès, qui est sensé apporter un semblant de contradiction, ou encore le représentant d'un organe de presse classé lui aussi à gauche, genre l'Obs. Un chef d'entreprise et/ou un communicant font régulièrement sont régulièrement invités, ce sont souvent les mêmes. Des chefs d'entreprise oui, des responsables syndicaux, jamais. Sensés représenter la société civile, ils ont la lourde charge de ramener tout ce beau monde vers le réel. Enfin, le réel, celui de la croissance et du business, le tout parsemé de bonnes intentions. La morale, ça ne coûte pas un rond. À l'entreprise.
La formule du soir marche, donc ce matin, pour lancer la version matinale, deux invités. Nathalie Saint Cricq en. macroniste de gauche et Lidovic Ligogne du journal l'Opinion, clairement marqué à droite. La violence du débat est insoutenable mais M. Delhy sait tenir nos deux débatteurs d'une main de fer. En fait, ils sont d'accord sur l'essentiel. Ouf !

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.