2017 : choisir entre national-socialisme et national-libéralisme

Je ne vais pas revenir ici sur les insanités du maire de Nice, Christian Estrosi, insanités qui lui auraient peut-être valu d'être exclu du FN (la normalisation à un prix) mais qui sont parfaitement tolérées par les Républicains.  Je voudrais aider le député-maire Républicain de Roanne, Yves Nicolin, à mettre en œuvre son souhait, " qu’on puisse avoir l’absolue certitude que ce ne sont pas des terroristes déguisés, c’est la raison pour laquelle je pense que demander ça, et que ce soit des chrétiens, peut représenter une garantie suffisante. »

A ce stade de votre réflexion, une question se pose. Comment allez-vous faire pour distinguer sans risque d'erreur les migrants musulmans des migrants chrétiens ? Je voudrais vous aider ainsi que les forces de police qui auront à faire le tri. Me souvenant de l’époque de Torquemada et de la Sainte Inquisition, je vous propose de revenir à une méthode très simple et qui avait fait ses preuves. Pour vérifier que juifs ou musulmans convertis de force avaient bien renoncé à leur religion, les autorités chrétiennes les obligeaient à manger du porc. S’ils refusaient, ils étaient alors considérés comme relaps et pouvait être tués.  Bien sûr, vous êtes moderne, vous êtes " Républicain ". Vous ne demanderez pas leur mise à mort. Vous vous contenterez de les faire renvoyer là-bas d'où ils viennent, Alep, Faluja ou Kobané. Que pensez-vous de mon idée ?

Voilà, ce petit billet pour m'interroger. Comment ce mec ait pu sortir une telle énormité sans qu'elle n'ait suscité plus de remous que cela. Rien. Business as usual. La petite musique du fascisme ordinaire que l'on entend sans y prêter garde.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.