URGENCE GRECE. Ecrivez, écrivez tout de suite à votre député !

Ecrivez, écrivez tout de suite à votre député !

Vous tournerez ici son adresse mail : http://www.assemblee-nationale.fr/qui/xml/liste_alpha.asp?legislature=14

Faites passer ce message (à adapter comme vous le voulez) à tous vos amis, par FB, par mail ou tout autre moyen. Nous n'avons que quelques heures.

Monsieur le député,

Sur proposition du gouvernement, vous allez devoir dans quelques heures, choisir, ou non, d'adopter en mon nom le memorandum imposé à Alexis Tsipras, premier Minsitre grec, qui organise la perte de souveraineté de ce pays ami en le mettant au main de la technocratie européenne.

Aucune loi ne pourra plus être votée en Grèce sans accord préalable de l'Europe. Des mesures d'austérité d'un niveau jamais atteint seront imposées à un peuple qui est déjà dans la souffrance la plus extrême.

Pire, le gouvernement de M. Valls vous demande d'adopter ce mémorandum avant même que le Parlement grec ne soit consulté.

Je vous demande d'intervenir en ce sens à l'assemblée nationale pour que la France demeure, face à la Grèce et à l'Europe, un exemple de démocratie.

Je vous demande de voter contre ce plan et d'exiger la réouverture de négociations immédiates respectant la souveraineté et la volonté du peuple grec, exprimée à 61% lors du referendum du 5 juillet dernier.

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.