Bhoutan or not Bhoutan..

La Chine, le Tibet, le Népal et maintenant le Bhoutan.Mélange des gens et des idées, on se ballade pas mal en ce moment sur notre bonne vieille planète terre.Ou plutôt on nous ballade.

La Chine, le Tibet, le Népal et maintenant le Bhoutan.

Mélange des gens et des idées, on se ballade pas mal en ce moment sur notre bonne vieille planète terre.

Ou plutôt on nous ballade.

Aujourd’hui, c’est la journée du Bhoutan, ce petit pays, coincé entre l’Inde et la Chine vient en effet de passer d’un régime monarchique à une toute jeune démocratie et ainsi bénéficie l’espace d’un court instant de la lumière médiatique.

Pendant ce temps là, au Tibet ça ne rigole pas .Le moine Tibétain doit en ces périodes difficiles au combien envier son confrère bhoutanais.

Qu’il lui en a bien pris à ce moine Bhoutanais dans les années 60 de se tourner vers l’Inde pour éviter d’être mangé par l’ogre chinois.

Entre ces deux mammouths, le Bhoutanais a donc semble-t-il bien choisi.

Et nous ? Faisons nous le bon choix ?

Nous savons pourtant que cela ne s’arrêtera pas. La lâcheté des démocraties mettront nos descendants dans le pétrin (ou Pétain) .Ce Tibet mérite d’être défendu. Comme un symbole, de la survie de son autonomie nous pourrons évaluer nos capacités à dire NON CA SUFFIT.

Bonne nouvelle, nos députés semblent se bouger et comme notre démocratie est efficace et moderne je suis donc ce soir rassuré ...

EJ

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.