La liberté d'expression : un droit et des problématiques.

En tant que sociologue, je questionne les rapports politiques et médiatiques, mais aussi dans une moindre mesure ceux de l'opinion, vis-à-vis d'un droit (liberté d'expression) de plus en plus érigé en symbole, ce qui n'est pas sans conséquence.

À l'heure ou l'actualité nationale et internationale repositionne le principe de liberté d'expression sur le devant de la scène, les discours en France tendent à se focaliser sur le droit (celui par exemple de caricaturer), et moins sur la réflexion éthique ou philosophique en lien avec ce que le droit permet de faire.

Cette tendance s'est manifestée bien avant les attentats visant les journalistes de Charlie Hebdo. On la rencontre déjà dès 2001 (O. Fallaci, M. Houellbecq...) particulièrement, voire spécifiquement erigée en opposition à l'islam et aux musulmans.

Naturellement en tant que sociologue, c'est parce que cette tendance s'inscrit dans le temps et qu'elle se focalise sur une cible qu'elle attire mon attention.

Dans un texte datant de 2016, j'ai souhaité interroger les problématiques sous-jacentes liées à la "liberté d'expression".

Retrouvez mon article sur mon blog à cette adresse.

 

https://oser-penser.fr/la-liberte-dexpression/

Au plaisir de vous lire.

 

EL BAHAR Redwane.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.