TELERAMA décide de taper ses abonnés au profit des financiers NIEL et Pigasse

Nous vivons une époque libérale formidable ! Niel et Pigasse, les insoumis du ruissellement : Télérama suit, ses abonnés trinquent.

Visiblement contre la politique du ruissellement "très chère" à Macron, les actionnaires multimillionnaires Niel et Pigasse du Groupe Le Monde, qui au passage ont vraisemblablement récupéré les parts de feu Bergé et donc de ses dividendes, décident que tel le saumon, la rivière qui abreuve ses rives tout  au long de sa descente doit au contraire remonter "son cours" jusqu'à sa "source de profits". 
Télérama, fleuron du Groupe Le Monde s'exécute, et n'y va pas avec le dos de la cuiller en décidant de taper ses abonnés.

Comme pourrait dire une députée LREM : " 50 centimes c'est quoi ?, une gouttelette". Certes , mais qui peut rafraîchir certains comme les 5 € d'APL.
Comme quoi l'adage "ce sont les petits ruisseaux qui font les grandes rivières" n'est pas en cour au CAC 40, malgré l'affirmation de leur ami de la finance Macron.

 

Voici le courrier de Télérama et la réponse de la cochonne de payante .

Débutante sur ce blog j'espère que les 2 pièces jointes seront visibles , je n'ai pas les moyens de vérifier.

N'hésitez pas à le signaler.

courrier Télérama (pdf, 620.5 kB)Réponse Télérama copie Média (pdf, 531.5 kB)

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.