Affligés mais toujours confiants !

Hello ! Hello les affligés !

« Nous ne cosignerons pas d'amendements avec d'autres groupes. Mais nous gardons aussi à l’esprit que nous devons élargir notre majorité », résume Christian Paul.

Ca va pas être simple de demander le rassemblement de la gauche dans des comités , et préférer jouer petit bras tout seuls à l'Assemblée.

Quand allez-vous cesser d'être affligés et prendre enfin les décisions qui s'imposent ?

Au fait , ça tombe bien, vous allez pouvoir bientôt nous rassurer lors du vote sur le responsabilité , à moins que vous ne souhaitiez pas mettre le PS en péril .

 

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.