OU RESIDE LE MENSONGE ?

Il faut se réveiller, admettre que les avertissements et les propositions de soins de toute sorte, étouffés par le système, ne sont pas du boniment. Le vaccin et la mort sont corrélés. Ensuite, que vont devenir les survivants qui auront résisté ?

Une "étude" d'une durée de quatre mois, pour un produit inconnu, produit un engouement intensif dans le monde.

Quel est le mystère de ce succès ?

Je crois que c'est l'absence de commentaires à la télé.

Si on savait, on se réveillerait très rapidement, avec une drôle d'idée.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.