Hydroxychloroquine versus la 5G

Les oiseaux et les abeilles tombent raides morts, irradiés par des fréquences magnétiques supérieures à ce que leur corps physique émet. Non, ici pas de COVID. Mais un confinement qui a laisser voter beaucoup de LOIS dont celle multipliant les antennes 5G. Nous sommes aussi des êtres vivants, pas encore des robots

Il faudrait pouvoir contrôler ce qui est émis à chaque "antenne 5G".

La pollution électromagnétique est impossible à quantifier sans spécialiste pouvant quantifier les puissances des faisceaux d'ondes 

De la même façon, il est impossible de quantifier un désordre immunitaire chez l'homme, où tout organisme vivant, sans un spécialiste.

Quels sont les moyens de contrôle mis en place ? L'Ordre des médecins, initié depuis les temps de la seconde guerre mondiale, qui, dès son évocation, suscite l'effroi par le spectre de "l'horreur" nazie, et donc de tout "nationalisme", mais qui ne suscite par contre aucune analyse de fond, tant c'est  "mission impossible" de se soumettre à une vision globale et surtout réaliste et juste. J'emploie le mot "soumission", en lieu et place de "confort intellectuel", ou de "patachon".

Tous ceux qui se permettent de jeter aux orties les sciences alternatives, au motif que l'état ne les contrôle pas, pourront se reconnaître.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.