Cécile des Bois
Abonné·e de Mediapart

8 Billets

0 Édition

Billet de blog 10 mai 2020

Cécile des Bois
Abonné·e de Mediapart

Non l'état n'est pas mis à nu. Nous le mettrons à nu.

En toute discrétion les textes de loi et amendements se poursuivent, l'état se couvre à l'avance de sa responsabilité. Non les media ne disent pas tout, parce qu'il est impossible de tout dire, mais on peut quand même se faire une idée de l'ensemble en piochant ça et là.

Cécile des Bois
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.


"De nombreux élus sont aujourd’hui préoccupés du risque de poursuites pénales auquel ils pourraient être exposés, en raison de leur rôle dans le processus de déconfinement."
Qu'ils se rassurent ces petits collabos zélés!
Un amendement vient de sortir pour les couvrir d'avance, soit disant "un juste équilibre entre exigence de responsabilité et légitime protection des élus." Ben tiens, il sera donc impossible de leur demander des comptes par la suite, ils brandiront cet amendement.
C'est digne du régime de Vichy.
AMENDEMENT N°CL373 présenté par les membres du groupe La République en Marche

Parce qu'un amendement cache souvent bien plus gros...
Et il y en a tellement des amendements adoptés...
En cherchant, voilà ce que le sénat prépare en toute discrétion, ce 8 Mai:
de revisiter carrément la notion de haute trahison du chef de l'état.
"L'article 68 de la Constitution ne prévoit qu'une exception à l'immunité du Président de la République pour les actes accomplis dans l'exercice de ses fonctions : le cas de haute trahison."
Projet de loi constitutionnelle portant modification du titre IX de la Constitution

La notion de haute trahison, déjà écornée par Chirac en 2003 où une procédure de destitution s'était substituée à la procédure de jugement pour haute trahison, parce que "héritée de la monarchie constitutionnelle" va être encore modifiée, en plein covid.
Alors ils ont droit de se comporter comme des rois, mais pas d'en subir les conséquences?!
Macron prépare sa chute, il mériterait le pire des châtiments pourtant à la fin du covid, pour lui et ses semblables.
Combien de nos aînés sont morts à cause de sa politique? Et il serait simplement destitué et laissé en liberté?!
Les media sont utiles certes, mais rien ne vaut d'aller se renseigner à la source de nos ennuis: vidéos de l'assemblée nationale, des commissions,  rapports et vidéo du sénat, qui se couvre tout autant en faisant mine de couvrir la population.

Ce sera toujours mieux que des traitements partiels qui pense que l'état est à nu, alors qu'il se couvre et qu'il n'a pas dit son dernier mot, quand une bête agonise, elle reste dangereuse.
Autant que le patriarcat qui sous tend chacune de ces décisions.
Que certaines femmes collaborent avec les prédateurs qui nous dirige dans le mur, rien de nouveau sous le soleil.
On ne change pas un système de l'intérieur.
Le toit fuit, et ce ne serait qu'une simple question de déplacement de bassine pour éviter l'inondation, un coup à gauche, un coup à droite, la bassine?
C'est le toit entier qui est à changer, les murs et les fondations, et se doter de pièges aussi,  autour de la nouvelle bergerie, parce que d'autres loups voudront encore s'y pointer, c'est quand m^me le grand défilé des mâles exclusivement, et depuis des siècles...
Et quand un toit fuit, avoir à se défendre des loups en même temps, c'est très compliqué, c'est pas pour rien qu'ils laissent le trou béant dans le toit...
La métaphore n'est pas forcément juste en tout point, "lol" :
serions-nous (encore) une majorité de moutons à devoir suivre, du coup, encore un nouveau berger?
Bêêêê non bien sûr. 
Pas besoin de berger, puisque nous ne sommes pas des moutons.
Ni des veaux, sauf si nous acceptions d'aller à l'abattoir qu'ils nous préparent.
Quelques liens qui éclaireront toujours mieux que les commentaires partiels ou partiaux qui en découlent, histoire d’exercer au passage son propre esprit critique, ça évitera de dire, "machin à dit que, bidule à affirmer" parce que c'est chiant à force d'entendre citer les propos d'un autre, plus ou moins informé en plus, et rarement objectif.
Comme si nous ne pouvions pas comprendre sans qu'on nous donne la becquée, qui en plus est rarement innocente, selon qui tend la cuillère, puisqu'on nous parle de ceci, mais on oublie de nous parler de cela...
Pour l'essentiel des sources et goûter tous les plats qui nous sont servis:
à la source : vidéos de l'assemblée nationale

à la source : projets et propositions de loi du sénat

à la source : Journal officiel "Lois et Décrets" 
Si il y a un programme à préparer, un seul, c'est celui qui répondrait point par point à un état des lieux objectif, de l'état du pays où nous vivons, à l'état de la planète, sans même alors de notion de frontière. Agir ici, au plus vite.
60% des sols détruits avec seulement 20 ans pour les remettre en état déjà ici, en France sans parler des arbres à replanter.
2 liens éclairants:
Microbiologie des sols par les Bourguignon
Ingénieurs agronomes du seul labo indépendant pour l'analyse des sols.
La vidéo n'est pas en super qualité, mais elle a le mérite d'être claire.

Désertification et feux des dernières 24H
on voit à l'oeil nu que l'Espagne est en voie de désertification.
Satellite de la NASA.
La révolution ?
ou le chaos et le règne des néo nazis?
voilà le choix qui est posé.

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

Les articles les plus lus
Journal — Qatar : le Mondial de la honte
Journal — À Saint-Étienne, le maire, la sextape et le chantage politique
Journal — À Saint-Étienne, le maire, la sextape et le chantage politique

À la Une de Mediapart

Journal — Europe
Le jour où le post-fascisme a pris le pouvoir en Italie
Le parti de Giorgia Meloni a largement dominé les élections italiennes du 25 septembre. La coalition de droite devrait obtenir une majorité absolue au Parlement. Le résultat de décennies de confusionnisme et de banalisation du fascisme dans lesquels se sont fourvoyés tous les mouvements politiques de la péninsule.
par Ellen Salvi
Journal — Europe
« La droite fasciste n’a jamais disparu de la société italienne »
L’historienne Stéfanie Prezioso explique ce qui a rendu probable l’accès d’une post-fasciste à la tête du gouvernement italien. De Berlusconi en « docteur Frankenstein » au confusionnisme propagé par le Mouvement Cinq Étoiles, en passant par le drame des gauches, elle revient sur plusieurs décennies qui ont préparé le pire.
par Fabien Escalona
Journal — Politique
La justice dit avoir les preuves d’un « complot » politique à Toulouse
L’ancienne députée LR Laurence Arribagé et un représentant du fisc seront jugés pour avoir tenté de faire tomber une concurrente LREM à Toulouse. Au terme de son enquête, le juge saisi de cette affaire a réuni toutes les pièces d’un « complot » politique, selon les informations de Mediapart.
par Antton Rouget
Journal — Moyen-Orient
Des Russes désertent vers la Turquie pour ne pas « mourir pour Poutine »
Après que le président russe a décrété la mobilisation partielle des réservistes pour faire face à la contre-offensive de l’armée ukrainienne, de nombreux citoyens fuient le pays afin de ne pas être envoyés sur le front. 
par Zafer Sivrikaya

La sélection du Club

Billet de blog
Les sulfureuses éoliennes de la baie de Saint-Brieuc en débat
[Rediffusion] A l’initiative d’Ensemble ! deux débats ont été organisés les 24 et 25 septembre autour du projet de parc éolien dans la baie de Saint-Brieuc. En voici le compte rendu vidéo, avec mon intervention, présentant mes enquêtes sur Mediapart, et les prises de parole de Katherine Poujol (responsable de l’association « Gardez les caps !) ou encore de Lamya Essemlali (présidente de Sea Shepherd France).
par Laurent Mauduit
Billet de blog
Le gigantisme des installations éoliennes offshore en Loire Atlantique et en Morbihan
Un petit tour sur les chemins côtiers en Loire Atlantique et en Morbihan pour décrire et témoigner du gigantisme de ces installations offshores, de la réalité de l'impact visuel, et de quelques réactions locales.
par sylvainpaulB
Billet de blog
L’éolien en mer menacerait la biodiversité ?
La revue Reporterre (par ailleurs fort recommandable) publiait en novembre 2021 un article auquel j’emprunte ici le titre, mais transposé sous forme interrogative … car quelques unes de ses affirmations font problème.
par jeanpaulcoste
Billet de blog
Parc éolien offshore en mer d’Oléron : le gouvernement persiste
Après un débat public très critique, une décision ministérielle publiée le 29 juillet 2022 au Journal officiel confirme la réalisation d’un parc éolien posé en Sud-Atlantique, au large de l’île d’Oléron. Malgré son éloignement des côtes, sa localisation dans le périmètre d’une zone « Natura 2000 » de protection des oiseaux ne permet pas de dissiper les inquiétudes.
par Laurent BORDEREAUX