La lecture, un apprentissage long et complexe : un exemple

L'apprentissage de la lecture est long et complexe, il ne peut être réduit à une méthode ou une technique. Au-delà de l'identification de mots, la recherche de sens pour comprendre ce qui est lu est aussi essentielle. Un exemple ...

CE1FR2, page 12 CE1FR2, page 12

 Ce petit texte de six lignes peut paraitre simple. 

Un élève de fin de CP ou début CE1 qui aura su identifier tous les mots de ce texte, pourra t-il répondre aux quatre questions suivantes sur le texte :

1- Où sont Nathan et Chloé ?

Une réponse est à choisir parmi ces quatre : à l'école, chez eux, au cinéma, à la piscine. La réponse attendue "chez eux", peut être donnée à partir de ce seul indice dans le texte "au fond de leur jardin".

2- Quand cette histoire se passe t-elle ?

L'après-midi, le matin, le soir, la nuit. Ici aussi, un seul mot dans le texte permet d'apporter la réponse attendue qui doit être "l'après-midi", c'est le mot "goûter".

3- Pourquoi la maman appelle t-elle ses enfants ses petits castors ?

Parce qu'ils sont poilus, parce qu'ils ont de grandes dents, parce qu'ils vont manger du poisson au goûter, parce qu'ils construisent des barrages ? Même si le castor est parfois présent dans l'environnement de l'enfant (livres, dessin animés...), celui-ci sait-il que le castor construit des barrages ? C'est un élément culturel (la connaissance des castors) qui permet ici de donner cette réponse.

4- Pourquoi construisent-ils un barrage ?

Pour pêcher, pour boire l'eau, pour se baigner, pour passer le temps. Nathan et Chloé, sans doute des enfants, veulent se baigner. Pour cela, ils décident de construire un barrage ("alors ils décident de construire un barrage"), pourquoi ? J'imagine que la rivière est dangereuse et qu'il faut créer une retenue d'eau pour se baigner en sécurité, ce référent culturel est-il à la portée d'un enfant ?

Ce texte est extrait des évaluations que les élèves de début de CE1 ont passé à la rentrée 2018. Les élèves avaient 3 minutes pour le lire seul, puis 15 secondes pour répondre à chacune des questions, soit trop peu de temps pour permettre à un élève qui décode difficilement de revenir sur le texte. L'objectif annoncé de cet exercice est : "comprendre une texte (lu seul)", or il est nécessaire ici, de maitriser certains référents culturels pour pouvoir répondre à ces questions. Ces référents culturels : la rivière et ses dangers, le mode de vie du castor, ne seront connus que de certains élèves et n'auront pas été construits à l'école. Alors, que prétend-on évaluer ici ?

é.G, 24X18

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.