Voir tous
  • Poésie confinée.

    Par
    Mercredi 31 mars, Emmanuel Macron annonçait à nouveau un confinement. Provocateur, méprisant comme à son habitude, il a incombé aux soignants, enseignants, étudiants déjà à bout de nerfs et au bord du naufrage de faire plus d'efforts. Le poème suivant est inspiré de la colère, de la détresse et de l'impuissance que moi et d'autres avons pu ressentir suite aux annonces gouvernementales.