Portfolio

"ENTRE DEUX BATTEMENTS DE CŒUR"

Pendant que je travaille, je tiens mes créatures entre les doigts. Ce travail est si délicat que même les battements de mon cœur peuvent l'abîmer. C'est pourquoi je travaille entre deux battements de cœur. Vladimir Aniskin /Don d'arrêt cardiaque La mi-seconde au simbleau Fulgurant esclaire Sculptant sa microscopie Bibelotant à parousie L'étre s'atomise infiniment avérable à son (s)avoir lieu E'M.C
  1. Vladimir Aniskin, jeune artiste sibérien, est l'un des seuls au monde à créer des œuvres d'art aussi petites, exquises minusculeries (de l'ordre d'un micron) qui tiennent sur une graine de pavot, un grain de riz, ou un pépin de raisin.

    Artiste et homme de science, il travaille d'ordinaire au Département des Sciences de Tyumen en Russie, depuis 1978.

    Ces pièces ouvragées sur d'infimes surfaces, sur un poil de crinière de cheval lui demandent plusieurs mois de réalisation pour atteindre le résultat souhaité.

    Pour la fabrication de ses œuvres d'art, Vladimir Aniskin, possède une technique bien particulière. 

    Il travaille, note Sébastien Courtin, entre deux battements de son cœur, ce qui lui permet de bénificier d'une demi-seconpour modifier sa sculpture sans trembler des mains. E'M.C. 

     

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.