" L'OS MIS AU CONCOURS "

Un avare dit à ses enfants :

" Achetez-moi de la viande."

Ils l'achetèrent; il ordonna de la faire cuire, et quand elle fut prête, il l'a mangea toute entière jusqu'à ce qu'il ne lui restât dans la main qu'un os que les yeux de ses enfants guignaient.

Il leur dit :

" Je ne donnerai cet os qu'à celui d'entre vous qui saura bien me décrire la manière de le manger. "

- Mon père, commença l'aîné, je le ferai macérer dans l'eau et le sucerai au pont de n'en rien laisser même pour une fourmi.

- Ce n'est pas toi qui l'auras ", dit le père.

Le second reprit : 

" Je le rongerai et le lècherai si bien qu'in ne saura s'il est d'un an ou deux.

- Ce n'est pas toi qui l'auras. "

- Le plus jeune lui dit :

" Mon père, je le sucerai, puis je le pilerai et je l'avalerai en poudre.

- C'est toi qui l'auras, dit l'avare, c'est une récompense accordée à ta sagesse et à ton habileté. "

In, Thamarât el Aourâq, d'Ibn Haddjadj el Hamâoui (p. 215);

Kitâb el 'Iqd el farid, T. III, (p.325) ; Kitâb Alif Bâ, T1 (p. 387) ;

Kitâb el Moustatraf T.1 (p. 209 ),

reproduit par Belkacem Ben Sedira, dans Cours de littérature arabe, paragraphe 50 ;

Raux, Recueil de morceaux choisis arabes (p. 161) ;

Rat, Al Mostatref, T1 ( p.544-545)

In, Mille et un contes, récits et légendes arabes, Anthologie par René Basset, Edition dirigée par Aboubakr Chraïbi, Éd. José Corti, 2005. T2         ( 233-234).

             -------        -------         --------

Choix et découpage d'El'Mehdi Chaïbeddera.


 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.