Yassin Halhoul, qui est l’homme du combat ultime ?

Récemment, le quadruple champion de boxe et homme d’affaire Yassin Halhoul a annoncé sur le plateau de l’émission Touche pas à mon poste diffusée sur C8 au présentateur Cyril Hanouna qu’il souhaitait organiser un combat de MMA entre les rappeurs Kaaris et Booba qui, par le passé, se sont violemment opposés et ont décidé de régler leurs différends lors d’un combat.

L'ancien boxeur Yassin Halhoul avec Mike Tyson © DR L'ancien boxeur Yassin Halhoul avec Mike Tyson © DR
Un conflit ancien qui doit être résolu par les poings

Rappelez-vous : les deux hommes s’étaient battus à l’intérieur de l’aéroport d'Orly, causant ainsi de nombreux débats matériels et des retards. Ce combat, d’après les deux rappeurs, devrait se dérouler le 19 décembre 2019 à Genève, la pratique du MMA étant jusqu’à présent interdite sur le territoire français. En effet, bien que la Ministre des Sports, Roxana Maracineanu, veuille réglementer la pratique du MMA pour, à terme, autoriser la compétition, aucune loi n’autorise encore ce sport en France. Or, nombreux sont les détracteurs de cette pratique sportive jugée extrêmement violente qui n’admet aucune règle et aucun contrôle.

Histoire du MMA

On doit l’émergence de la forme contemporaine du combat libre, ou Mixed Martial Arts (MMA), au japonais Mitsuyo Maéda et au carioca Gastão Gracie qui décident de s’associer. A l’issue de leur collaboration, Gracie enseigne ce sport à ses frères, dont Hélio Gracie qui lance le Challenge Gracie, un duel sans règles. Quelques années plus tard, son fils lance aux Etats-Unis d’Amérique l’Ultimate Fighting Championship, un championnat popularisé dans le monde entier.

Le duel Booba-Kaaris

Booba prendra part au combat organisé par Yassin Halhoul en novembre prochain à Genève... © DR Booba prendra part au combat organisé par Yassin Halhoul en novembre prochain à Genève... © DR
Depuis la signature d’un contrat qu’ils ont mis en scène sur les réseaux sociaux, les deux hommes s’entraînent chacun de leur côté avec des professionnels du combat, comme Salahdine Parnasse. Ce combat représentera cependant un vrai défi pour la personne qui aura la charge de son organisation. Les difficultés liées à la préparation d’un tel événement seront d’ordres financier et sécuritaire pour éviter tout débordement. Par ailleurs, les deux célébrités auraient chacune leurs caprices.

De sont côté, celui que l’on nomme le Duc de Boulogne, préparerait la production de produits dérivés pour l’occasion. Sa boutique en ligne 92i Store vend déjà des vêtements agrémentés d’imprimés « Octogone », « La Bagarre », « Vintage », « Temps mort », « Lunatic » et « Bramsito-Sale Mood ». Des ventes qui devraient arrondir le cachet sans doute déjà important prévu pour le combat. D’autant plus que le gagnant doit remporter 1,5 million d’euros.

Une opportunité en or

On comprend alors que Yassin Halhoul, homme d’affaire aguerri, se porte volontaire pour organiser une telle rencontre. Né au Maroc, cet ancien quadruple champion de boxe, partage aujourd’hui sa vie entre Marrakech et Genève où il possède de nombreux investissements. Après un accident qui l’oblige à quitter l’armée suisse et à abandonner sa carrière sportive, Yassin Halhoul intègre une école de commerce genevoise et se lance avec succès dans les affaires... sans jamais s’éloigner du ring !

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.