Le traçage total est déjà là

Que vous alliez sur les sites web de Médiapart, Météo France, ou encore de votre médiathèque et quasiment partout, Google le sait. Je vous décrit la manipulation simple à faire pour le vérifier.

Vérifiez par vous-même

Comment vérifier que vous êtes tracé par Google sur un site web en 15 secondes :

  1. Avec votre ordinateur allez sur le site web avec firefox ou chrome.
  2. Tappez Ctrl-u : cela vous affiche le source de la page
  3. Tappez Ctrl-f puis google : cela vous montre où google est utilisé

Remarque : si vous ne trouvez pas la chaîne "google" (très rare) il est quand même possible que d'autres fichiers du site web utilise google (comme l'appel à des fontes dans des CSS).

Comment Google s'y prend

Google propose aux développeurs de sites web une multitude d'outils pratiques qui (oh quel hasard!) demandent des connections sur les sites de Google. Exemples de ces services : fontes, statistiques de visites, librairie javascript.

La quasi-totalité (ou totalité ?) des requêtes envoyées sur les sites de google contiennent une information appelée "referer" qui informe de l'URL d'où provient la requête, qui est la page que vous consultez. La conséquence est que google possède les URLs de quasiment toutes les pages que vous visitez (même ma banque).

Ces informations ne sont pas nominatives, mais par recoupement il est facile de rassembler toutes ces informations et un jour ou l'autre d'y associer votre nom. Il existe de nombreuses informations spécifiques à votre ordinateur (n°IP, version du navigateur, version de l'OS etc) qui permettent, une fois regroupées, de recouper les informations.

Ce qu'il est possible de faire grâce à ce traçage

Par exemple :

  • Cela permet à des organismes comme la NSA d'avoir un accès mondial aux consultations web de tout à chacun. Et donc de pouvoir profiler très facilement les personnes.
  • Cela permet à Google de constituer des profils très précis des personnes. Pensez simplement à toute ce que vous faite en un jour sur le web...

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.