mot de passe oublié
onze euros par mois

Construisez avec nous l'indépendance de Mediapart

Souscrivez à notre offre d'abonnement : 11€/mois et découvrez notre application mobile disponible sur Android et iOS.

Je m'abonne
Le Club de Mediapart mer. 1 juin 2016 1/6/2016 Dernière édition

2012: et la culture?

Dire que la culture est absente du débat présidentiel est peu dire, nous dit-on…

Il est vrai qu’elle s’y est trouvée reléguée, comme chapitre de l’action publique, au rang de parent pauvre et, qui sait, de « refoulé »…

Le temps semble la tenir pour la danseuse d’un champ politique en butte à l’essentiel dont elle ne serait pas une composante.

 

Il faut, dès lors, en lire la présence entre les lignes de la prise de parole des candidats, au-delà, en-deçà de sa censure.

Il convient de se demander quel corps proposé au vote incarne ce qui, à la racine, définit la culture au monde comme engagement.

 Or, comment s’engage la culture au monde ?

Elle s’y engage comme un produit de pensée, c’est à dire comme la reconstruction (depuis le ménagement en l’être, autorisé par l’éducation, l’initiation, la formation, d’un espace, d’une aisance critiques), d’un monde que cette reconstruction rend appréhensible, arraisonnable, d’un monde qui, devenu objet porté au regard et au jugement, cet objet fût-il singulier, étrange, étranger, fait sens et, ce faisant, perd de sa dimension de hasard terrible, de chaos sidérant, sa dimension tragique.

La culture est ce logos des Grecs, disséminé en  actes, en objets, en discours, en formes, dont la vertu première est d’articuler, de vertébrer le néant afin qu’il s’institue sens.

 

La culture est un écart, une abstraction, une soustraction vertueuse dont l’enjeu est la mue du néant épouvantable en sens et, partant, de la sidération, de la peur en entendement, en espérance.

Si elle recourt à l’expérience du sensible, c’est pour en signifier la capacité de dialogue avec l’invention d’un sens du sensible par le sujet, auteur, lecteur, auditeur, spectateur.

La culture pressent l’infini, elle ne méconnaît pas l’irréductibilité de ce qui est autre, de ce qui est autrui mais elle en fait « quelque chose », le consacre objet, lui donne cette chair, cette présence circonscrite au temps et chargée d’infini, lui concédant une « étrange familiarité ».

Au champ de la culture, l’autre est l’allié possible, le contributeur convoqué à la formulation d’une « raison du monde ».

Non seulement la culture fait d’autrui un produit de pensée mais elle dispose à le tenir pour la part manquante du sujet au travail depuis l’écart.

En culture, autrui peut intriguer, il n’en demeure pas moins le désirable co-constructeur d’une fondation d’un sens des choses.

 

 

Les candidats en présence à quelques jours du scrutin peuvent ne pas évoquer de façon explicite la culture comme champ, il n’en disent pas moins éminemment, partout, à chaque prise de parole, à chaque rencontre au forum, quelque chose.

L’électeur à qui est cher cet écart constructif de l’être au monde en quoi se fonde une architecture de ce qu’il est, de ce qu’il pourrait être, rompant en visière la peur de ce qui est autre, l’immersion dans l’instant, la soumission butée à l’ordre irrécusable des choses, l’obstination à ne point inventer la vie, former l’espérance, travailler la matière du monde, cet électeur ne saurait s’y tromper : la culture comme irrigation profonde du politique, que cela plaise ou non, c’est en François Hollande, c’est en Jean-Luc Mélenchon qu’elle se fait voie, c’est en la république, c’est en la gauche de toujours.

Qu’elle l’incarne ou qu’elle l’injurie, elle ne parle que de culture, cette campagne !

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.

Tous les commentaires

Je vous suis,  Eloy.

Construisez l'indépendance de Mediapart

onze euros par mois

Souscrivez à notre offre d'abonnement à 11€/mois et découvrez notre nouvelle application mobile.
Je m'abonne

L'auteur

Emmanuel Tugny

Ecrivain, musicien, chroniqueur. Né en 1968.
Saint-Malo - France

Le blog

suivi par 59 abonnés

Un regard de l'Autre