Emmanuel_Cattier
Citoyen actif pour le respect des citoyens de tous les pays par les responsables français, notamment comme webmestre et rédacteur du site de la commission d 'enquête citoyenne sur l'implication de la France dans le génocide des Tutsi.
Abonné·e de Mediapart

127 Billets

0 Édition

Billet de blog 16 mai 2022

Une condamnation pour faire taire un officier

Le lieutenant-colonel Guillaume Ancel a été condamné, aujourd'hui 16 mai 2022, pour diffamation envers Hubert Védrine. Je suis en colère.

Emmanuel_Cattier
Citoyen actif pour le respect des citoyens de tous les pays par les responsables français, notamment comme webmestre et rédacteur du site de la commission d 'enquête citoyenne sur l'implication de la France dans le génocide des Tutsi.
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

  • "L'ancien officier français Guillaume Ancel a été condamné lundi 16 mai pour diffamation pour une série de publications mettant en cause l'ancien secrétaire général de l'Élysée Hubert Védrine et son rôle dans la politique de la France lors du génocide des Tutsis du Rwanda en 1994.
    Guillaume Ancel a été condamné à 2000 euros d'amende avec sursis pour diffamation publique envers un fonctionnaire public dans une quinzaine de tweets et plusieurs articles de son blog, publiés entre mars et juillet 2021. Il a été relaxé en revanche des faits d'injure publique. La 17e chambre du tribunal de Paris, spécialisée dans les délits de presse, a jugé que le prévenu avait «dépassé les limites admissibles de la liberté d'expression» et ne pouvait bénéficier de «l'excuse exonératoire de la bonne foi». Il devra verser un euro de dommages et intérêts au plaignant et retirer les textes jugés diffamatoires publiés sur Twitter et sur son blog.1"

J'ai assisté au procès et je l'ai raconté dans cet article Un grand moment de République.

A mon Dieu que c'est difficile pour des magistrats d'envisager de débouter un ancien ministre de Mitterrand qui a encore une grande influence politique et médiatique ! Voilà une décision qui ne renforcera pas ma confiance dans la justice française, déjà profondément dégradée lorsqu'il s'agit de la France au Rwanda.

Heureusement il y a quelques exceptions, comme je l'ai exprimé dans cet autre article : Rwanda : Complices de l'inavouable.

Il s'agit d'un génocide.

Le soutien français aux génocidaires rwandais était, comme une certaine "opération spéciale" d'aujourd'hui, entouré de mensonges et continue de l'être dans l'esprit de certains, malgré les faits.

On ne mesure pas que ce sujet hors norme, nécessite des débats et des  décisions hors normes. On ne peut pas autoriser des personnes "dépositaires de l'autorité publique" à dire absolument n'importe quoi sans qu'ils soient contrés, même par des citoyens qui témoignent qu'ils mentent. Même documents à l'appui, c'est pourtant trop souvent l'inertie de la conscience qui prévaut. Cela laisse insensible ceux qui ont décidément un piètre sens de la démocratie et de la nécessité de combattre l’impunité. Et si ces responsables disent n'importe quoi, c'est évidemment pour échapper à la justice du génocide. Cela s'appelle obstruer la justice.

Il n'est pas vrai de dire que la France n'était pas complice dans le génocide des Tutsi. C'est un mensonge énorme. Le rapport Duclert, qui n'a pas eu accès aux archives les plus graves2, a quand même conclu que les personnes concernées de notre État avaient des responsabilités "lourdes et accablantes", sur le sujet de l'implication de la France dans les événements du Rwanda.

La magistrature française continue de rester inactive face à ces graves impunités. Qu'au moins on les mette en examen, puisqu'ils sont "présumés coupables ... ou innocents". Nos procureurs se portent pâles et laissent les citoyens qui parlent se faire condamner contre la vérité, au nom d'impolitesses soi-disant anti-républicaines en quelques sortes, envers des personnes détenant l'autorité. Ce sont des décisions odieuses pour faire taire.

Quels mots faudra-t-il trouver pour soulever cette crasse abjecte qui obscurcit notre conscience nationale, et qu'ils soient acceptés par la justice française ?

_____________________________

1 - Rôle de la France au Rwanda : un ex-officier condamné pour diffamation envers Hubert Védrine - Le Figaro - 16 mai 2022 (en accès libre)
Voir aussi : Site de la Commission d'enquête citoyenne - page actualité du premier trimestre 2022

2- Rwanda : les circonspections françaises oublieuses et inconséquentes- moi-même dans le club de Médiapart le 7 septembre 2021

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — International
Guerre d’Algérie : la parole aux héritiers
Elles et ils sont petits-fils et petites-filles d’indépendantiste, d’appelé, de harki, de pieds-noirs, de juifs d’Algérie, de militant à l’OAS. 
par Rachida El Azzouzi et Khedidja Zerouali
Journal — Économie
Chaos dans les aéroports : le symptôme d’une crise profonde
Alors que les salariés d’Aéroports de Paris entrent en grève, les délais et les annulations dans les aéroports devraient accompagner les voyageurs cet été. Une situation qui est le fruit des impasses d’un modèle dans lequel ce secteur s’est enfermé. 
par Romaric Godin
Journal
Paris rapatrie 16 mères ex-membres de l’État islamique et 35 mineurs détenus en Syrie
La France récupère 51 de ses ressortissants qui étaient détenus dans un camp du nord-est de la Syrie depuis la chute de Daech. Uniquement des femmes, anciennes membres du groupe terroriste et leurs enfants, dont sept orphelins.
par Céline Martelet, Hussam Hammoud et Noé Pignède
Journal — Violences sexuelles
Le youtubeur Léo Grasset est visé par une plainte pour harcèlement sexuel
La vidéaste Clothilde Chamussy, de la chaîne « Passé sauvage », accuse l’animateur de « DirtyBiology » de harcèlement sexuel. Il est mis en cause par sept autres femmes pour violences psychologiques, sexistes et sexuelles. Il « conteste totalement les accusations » relayées à son encontre.
par Sophie Boutboul et Lénaïg Bredoux

La sélection du Club

Billet de blog
Voilà comment Jupiter a foudroyé Jupiter !
Emmanuel Macron a sans doute retenu la leçon de Phèdre selon laquelle « Jupiter nous a chargé de deux besaces : l’une, remplie de nos fautes, qu’il a placée sur le dos ; l’autre contenant celles d’autrui, qu’il a pendue devant » : les siennes, il les a semées et les sème encore …
par paul report
Billet de blog
RN-LREM : Après le flirt, bientôt un enfant ?
Rassemblement national et Marcheurs ! flirtent juste, pour l’instant. Mais bientôt, ils feront un enfant. Bientôt, le système y verra son issue de secours. Bientôt, se dessinera la fusion du projet « national-autoritaire » et « euro-libéral ». Comment y répondrons-nous ?
par Ruffin François
Billet de blog
par Fred Sochard
Billet de blog
Macron triomphe au Palais Garnier
Depuis sa réélection à la présidence de la République, Emmanuel Macron est plongé dans une profonde mélancolie. La perte de majorité absolue à l’Assemblée nationale n’a rien arrangé. Au point qu’il est question d’un « homme en fuite ». Et s’il s’était réfugié, juste à côté, au Palais Garnier ?
par Paul Alliès