Rwanda : ouvrez la cage du quai d'Orsay

Que va faire le président Macron au Rwanda le 27 mai 2021, et pourquoi ? se demande le Lieutenant-Colonel Guillaume Ancel sur son blog

Parole de cet ancien de Turquoise :

  • "j’espère que le président va présenter nos excuses, les excuses de la France, pour trois raisons essentielles"1

Vous lirez ces trois raisons sur son blog1.

Je souscris aux propos de Guillaume Ancel, à une réserve près : je ne sais pas si les mots d'Emmanuel Macron seront si satisfaisants. Je ne doute pas qu'en son for intérieur il serait prêt à présenter des excuses aux rescapés du génocide au nom de l’État français. Mais ces paroles seront si dures à entendre par le lobby politico-militaire de l'époque et si chargées de risques de retour de boomerang par ce lobby prompt à mobiliser la plus petite étincelle de mauvaise foi, qu'il peut éventuellement éviter de prononcer des mots francs et sincères. Peut-être est-ce mal le connaître sur ce terrain proche de celui de l'esclavage où il a déjà manifesté du courage ? Mais il a déjà reculé devant d'autres lobbies.

Je remarque ce 25 mai 2021 les paroles de Nathalie Loiseau, entendues ce soir sur France Info à propos du voyage d'Emmanuel Macron au Rwanda2. Malheureusement, je ne retrouve pas ses paroles exactes sur le site de France-info, prononcées avec un aplomb qui n'a d'égal que leur biais. J'ai entendu ceci en substance : J'espère que Paul Kagame  saura saisir la main qu'Emmanuel Macron lui a tendue. Ma tête n'a fait qu'un tour devant l'inversion stupéfiante du réel dans la présentation de cette relation entre les deux présidents.

Qui doit en vérité faire amende honorable dans toute cette histoire ? En accueillant Nicolas Sarkozy en 2010, puis Emmanuel Macron cette semaine, les autorités rwandaises font preuve d'une grande mansuétude, d'une très grande résilience,  compte tenu de l'énorme contentieux qu'a initié la France au dépend des Rwandais victimes du génocide des Tutsi, puis du "nouveau Rwanda" - d'une très grande confiance aussi. Il est vrai qu'Emmanuel Macron a pris des initiatives  prometteuses pour le Rwanda. Mais il faut aller au bout des promesses. Nous verrons cela dans deux jours3.

Je me suis aussitôt renseigné sur le parcours de Nathalie Loiseau. Je vois à travers cette cécité toute l'imprégnation du quai d'Orsay pendant ces 30 ans où la France a fait la guerre à toute vérité sur le Rwanda. Si cette dame fait partie de l'environnement d'Emmanuel Macron, je me dis qu'elle ne doit pas être la seule du quai d'Orsay à pouvoir l'empêcher d'avoir une parole claire au Rwanda. C'est inquiétant.

Ouvrez, ouvrez la cage du quai d'Orsay qui a fait tant de dégâts en Afrique ! Il ne nous reste qu'à appeler  Pierre Perret au secours contre de tristes sires et sirènes de la diplomatie française :

Ouvrez, ouvrez la cage aux oiseaux
Regardez-les s'envoler c'est beau
Les enfants si vous voyez
Des p'tits oiseaux prisonniers
Ouvrez-leur la porte vers la liberté

_______________

1- Que va faire le président Macron au Rwanda le 27 mai 2021, et pourquoi ?
Ne pas subir - 24 mai 2021

Notes ajoutées le lendemain de la publication de l'article

2-écouter  France-Info à partir de 6'20, une dernière question à propos du voyage d'Emmanuel Macron au Rwanda :
Mali : "Il faut que le processus de transition politique puisse reprendre son cours", estime Nathalie Loiseau

3-Le président Macron à Kigali: entre espoir et anxiété
Collectif des parties civiles pour le Rwanda 25 mai 2021

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.