Supercherie judiciaire en Alsace

Voici comment la justice française et la gendarmerie fonctionnent en Alsace et en France. Quand la justice française est corrompue .

Voici une histoire de dingue en Alsace. 

Mis en détention provisoire pour un viol.

 

Courant  décembre 2017 monsieur x rencontre sur les réseaux sociaux une prostituée. 

 

Ces deux personnes échangent par sms et wattapps et sur les réseaux sociaux. 

Il est question de rapport de rapport sexuelle consentie et payée. 

Jusqu'à là pas de soucis. 

La prostituée indique à monsieur x qu'elle dispose d'une connaissance dans la gendarmerie. 

Mais monsieur x se doute de rien.

 

Le jour de la rencontre avec cette prostituée. 

Cette dernière est accompagnée avec une copine qui veut voir .

Si cela se passe bien monsieur x pourra coucher avec la prostituée et la copine en échange d'une rémunération. 

La prostituée montre à monsieur x ses seins sa partie intime lui ouvre le pantalon et lui fait une fellation sans violence.

 

Monsieur x donne un billet de 20 euros et un billet de 10 euros à la prostituée pour une fellation qui a durée 20 minutes. 

Après cela la prostituée regagne la voiture de sa copine qui se trouvait à  2m derrière la voiture de monsieur x.

Dans la voiture elle a déclaré connaître un gendarme. 

Après celà la prostituée et monsieur x sont restées en contact via sms et wattapps. 

Mais monsieur x ne donna pas suite. 

Le lendemain monsieur x est recherché par une brigade de gendarmerie de wissembourg qui se situe au nord de l'Alsace à quelques kilomètres de la frontière allemande. 

Pour viol .

Avec un mandat d'arrêt criminel. 

Monsieur x  à été  placé en garde à vue par le maréchal des logis monsieur y gendarme à la brigade de wissembourg .

Lors de la garde à vue son avocat à de suite remarqué que l'histoire ne tient pas debout et l'avocat de monsieur x  n'avait même pas de bureau pour préparer la défense de monsieur x.

Mais un bureau où les gendarmes utilisaient.  

Où est le droit de la défense. 

Ce qui va suivre est horrifiant. 

Les sms prouvant l'innocence de monsieur x n'ont pas été sorti par le maréchal des logis chef de wissembourg. 

 

Car l'avocat de monsieur x n'avait même pas accès au dossier que détenait le gendarme. 

Il faut savoir qu'en France les avocats peuvent juste assister les mis en cause lors de la garde à vue. 

Mais en aucun cas avoir accès au dossier pénal durant la garde à vue. 

En principe la plaignante devait être filmée de la part du maréchal des logis chef de wissembourg. Cela n'a pas été fait!

Monsieur x a été envoyé en détention provisoire pour ce faux viol.

Durant l'instruction on apprend les choses suivantes :

 

Monsieur x  à été victime de dissimulation de preuves de la part du maréchal des logis chef. 

Qui a volontairement caché les preuves prouvant que c'était fort bien  une relation consentie et payée. 

Le gendarme n'était pas intègre mais partial. 

La prostituée détenait le numéro de téléphone privée du gendarme des logis chef de wissembourg. 

 

Ce gendarme à pris attache vis les réseaux sociaux pour savoir comment va le couple de la prostituée. 

 

Une perquisition a eu lieu à la brigade de gendarmerie de wissembourg Silence radio des médias. 

 

Méfiez-vous du système judiciaire français et de l'autorité publique. 

20190813-201701
20190813-202612

 

 

 

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.