Lunatic

Elle bâille. N'arrive pas à dormir devant la télévision. Les couleurs crépitent mais ne retiennent pas son attention. Ne comprend rien aux images qui dansent devant ses yeux. Elle est nerveuse. C'est un euphémisme.

Lunatic. Eric Dubois. Amazon. 2020. Lunatic. Eric Dubois. Amazon. 2020.

 

Elle bâille. N'arrive pas à dormir devant la télévision. Les couleurs crépitent mais ne retiennent pas son attention. Ne comprend rien aux images qui dansent devant ses yeux. Elle est nerveuse. C'est un euphémisme. Elle est inquiète. Ressemble à la lumière de la veilleuse, qui vacille, par instants. Si elle ne peut fermer l’œil, ce n'est pas à cause d'un mari retardataire et négligent. Son petit ami l'a quittée, il y a quelques jours.

 

Elle n'est pas chez elle. On lui a confiée la garde d'un enfant de sexe masculin, âgé de trois ans. L'enfant dort. La nuit ne fait que commencer.

 

Il plaque quelques accords sur le piano comme un écorché vif. Il se demande si quelque chose ne s'est pas brisé en lui-même ( comme l'on noie ses pensées dans ce rien qu'on appelle quotidien).

Peu importe s'il ne sait pas jouer. Redevenir le petit enfant de jadis, débarrassé du fardeau de son existence et de ses étranges pensées coupables, mais, c'est impossible, il se sent déjà dans la peau d'un autre. L'attente est odieuse.

 

(... ) 

 

 

C'est occupé. Peut-être ne veut-elle pas me parler ? Elle m'a filé ce numéro, à la manière d'une hystérique, à la dernière minute. Je suis sûre qu'elle est schizophrène. Georges BEC-BUNSEN me jette un regard de connivence. Catherine-La Folle me rend dingue. Trop de souvenirs . Trop de confusion. Une foule de questions. Les quolibets et les calomnies, la risée des curieux. C'est mieux, le Piano. Même si je tape dessus plus que je ne joue. Il presque onze heures. Elle fait du Baby-sitting. J'ai dans la tête, cet air de Van Morrison . The Way Young Lovers Do, suivi d'un long silence. Ça, c'est quand je pense à elle. Quand la fumée me donne des larmes aux yeux, je suis vite émotif.

 

C'est la dernière fois qu'on se voit ? Cela dépend de toi. Je ne vois pas. Tu ne vois jamais rien. Tu es aveugle. Tu me files une cigarette ? Tiens. Il lui tend le paquet. Elle hausse les épaules... Laisser-aller... Des sirènes gémissent dans la nuit... À cet instant précis, il l'a trouvé jolie. Cette fille qui fume avec dédain. Ça lui va bien, ce surnom. CATHERINE -LA FOLLE. Parfois, elle n'écoute pas, elle n'entend rien, son regard vous traverse. Pas d'explication à donner. Une chance d'être avec elle, dans ces moments-là. Et elle vous demande de répéter.

 

 

Extrait de "Lunatic " 

 

ERIC DUBOIS 

 

 

« Lunatic »  roman , Amazon, Mai 2020. Prix : 16.88 €   ( livre numérique : 8 €) 

 

https://www.amazon.fr/dp/B089267XFT/ref=tmm_pap_swatch_0?_encoding=UTF8&qid=&sr=

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.