Blog suivi par 916 abonnés

Identités politiques

  • La gauche espagnole et la démocratie en Catalogne

    Par | 15 commentaires | 12 recommandés
    L’échec électoral de Pedro Sánchez, ce n'est pas seulement la forte percée de l’extrême droite. Tant que prévaut la répression en Catalogne, l’Espagne semble ingouvernable à gauche. C’est donc moins la crise catalane que sa gestion par Pedro Sánchez qui explique son impasse: si l’anti-indépendantisme transcende le clivage avec la droite, comment construire une coalition de gauche?
  • Barcelone: l’acte de naissance de la génération du 14 octobre

    Par | 23 commentaires | 19 recommandés
    Des étudiant.e.s campent sur la place de l’université de Barcelone. Contre le verdict de la Cour Suprême, qui a condamné le 14 octobre les prisonniers politiques catalans à un total de 100 ans de prison, et contre la répression d’État subie depuis par les manifestants, ils revendiquent un avenir de dignité démocratique. Ce manifeste est l’acte de naissance politique de la génération du 14 octobre.
  • Laïcité versus sécularisation: de la liberté religieuse à l’islamophobie politique

    Par | 200 commentaires | 90 recommandés
    Le débat sur le voile des accompagnatrices scolaires se réclame d’une «nouvelle laïcité» contraire à la loi de 1905: on passe de la liberté religieuse face à l’État à la sécularisation de la société par l’État. Sous couvert de laïcité, il s’agit d’une islamophobie politique, relayée par médias et sondeurs, qu’attise le jeu entre le Rassemblement national et le ministre de l’Éducation nationale.
  • Le verdict catalan: police vs politique

    Par | 47 commentaires | 34 recommandés
    En Espagne, la Cour suprême vient de condamner pour sédition les organisateurs catalans du référendum pour l’indépendance du 1er octobre 2017. Les peines sont très lourdes: de 9 à 13 ans de prison ferme. À ce texte écrit à la veille du verdict, pour la presse catalane (Ara) et espagnole (Ctxt), il n'y a rien à changer: tout était joué d'avance – au nom de la Constitution, contre la démocratie.
  • Le mot race

    Par | 65 commentaires | 42 recommandés
    Dans les médias français se multiplient les couvertures et les articles, mais aussi les tribunes et les manifestes, au nom de l’antiracisme, non pas tant contre le racisme que contre le mot race, accusé d’en faire le jeu. Il importe donc à la fois de définir les usages actuels du mot, pour « l’antiracisme politique » comme pour les savoirs critiques, et de comprendre les enjeux de cette réaction.
  • Turquie: l’engrenage de la répression

    Par | 18 commentaires | 13 recommandés
    Les Universitaires pour la paix sont persécutés en Turquie pour avoir signé une pétition contre la répression qui frappe les civils dans les villes kurdes. Le 15 juin 2019, leurs soutiens se sont réunis place de la Sorbonne en solidarité avec des collègues derrière les barreaux: Füsun Üstel, de l’université Galatasaray, et Tuna Altinel, de Lyon-1 – et d’autres encore, qui vivent sous cette menace.
  • Barcelone: le piège que Manuel Valls tend à Ada Colau

    Par | 28 commentaires | 22 recommandés
    Manuel Valls a perdu l’élection municipale à Barcelone. Toutefois, il tente aujourd’hui de convertir son échec en une position de force inattendue : il pourrait faire basculer la majorité en faveur de la maire sortante. Il a même l’habileté de ne rien demander en contrepartie de ses voix. Ada Colau pourrait donc bien être tentée d’accepter ce cadeau : après tout, elle n’a rien négocié.
  • «Blackface»: le théâtre de la question raciale

    Par | 8 commentaires | 7 recommandés
    Provoquer l’annulation d’un spectacle, fût-il sexiste, homophobe ou raciste, finit toujours par se retourner contre les minorités. Boycotter est parfois de bonne politique, interdire jamais. La preuve: la mauvaise querelle de la censure autour du blackface ou «déguisement racial» fait écran aux justes questions que soulèvent la représentation des minorités au théâtre et leur sous-représentation.
  • Contre-publics minoritaires

    Par | 2 commentaires | 7 recommandés
    Les réseaux sociaux ont ouvert l’espace public à des voix jusque-là inaudibles: d'un côté la « fachosphère », mais de l'autre les femmes ou les minorités raciales. Une véritable politique du hashtag s’est ainsi mise en place au service de ce que la philosophe Nancy Fraser nomme des « contre-publics » – pour le meilleur comme pour le pire. La nouveauté, c’est qu’ils s’invitent dans l’espace public.
  • « Le mot race »: journée d'études mercredi 10 avril à l'université Paris 8

    Par | 9 commentaires | 8 recommandés
    Achille Mbembe, professeur invité à l'université Paris 8, participera mardi 9 avril à 15h à une rencontre autour de son oeuvre avec la philosophe Nadia Yala Kisukidi et moi-même (amphithéâtre MR002, Maison de la recherche). Puis, mercredi 10 avril, l'historien et politiste co-organise avec moi une journée d'études, de 9h30 à 18h30 (amphi X), intitulée : "Le mot race" (inscription nécessaire).