Macron rime avec pognon : hasard ou bien ?

Macron et sa clique, champions des manipulations et des mensonges !

Il est bon de rappeler des évidences : Macron ne représente pas le peuple dans son ensemble mais une catégorie bien identifiée : des pauvres malades !

Pour être élu Président de la République, il faut un soutien capital : l’argent.

Les pauvres malades possèdent cet argent et tout l’arsenal leur permettant de soutenir un candidat : les médias, les instituts de sondages, les lobbies…

Avec tout cet arsenal, tout devient facile.

A contrario, pour combattre et éradiquer cette escroquerie, rien de plus simple : enlever le pouvoir de création monétaire aux banquiers faussaires et redonner ce pouvoir au peuple souverain.

Ainsi, la dette, si souvent mise en avant, disparaîtra rapidement.

Lorsque j’entends un politicard annoncer que les impôts servent à créer des écoles, à réparer des routes…. il oublie un élément essentiel : les intérêts de la dette.

Chaque seconde les intérêts de la dette publique de la France coûtent près 1.500 €, soit plus de 46,1 milliards d'euros en 2014 sur une dette publique totale de plus de 2.105 milliards d'euros environ ce qui correspond à une dette de plus 30.000 euros par Français et à 1.700 € d'intérêts par famille.

En comparaison, le premier budget de la nation en 2014, s’élèvait à 64,9 milliards d’euros, c’’était le budget de l’Education Nationale.

Au lieu de taxer injustement les particuliers, des solutions simples existent :

- effacement de la dette de la France = 46 milliards d’euros récupérés auprès des banques et assurances

- création monétaire par l’État = économie d’intérêts bancaires injustifiés

- chasse à la fraude fiscale = estimation de 100 milliards annuels

- taxation des transactions financières = encore des centaines de milliards à récupérer.

- taxation des dividendes versés aux actionnaires

L’argent est là, à profusion.

 

MACRON, un être méprisant, donc méprisable !

Cet individu est incapable :

- de s’entendre avec ses ministres : démissions rocambolesques !

- de s’entendre avec ses collègues européens, auxquels il veut donner des leçons !

- d’entendre le peuple souverain : 70 à 80 % des français soutiennent les gilets jaunes !

- de comprendre le monde réel dans lequel il vit !

- de parler un langage clair et audible !

- de vivre comme une majorité de citoyens : conduire sa voiture, ne pas se faire ouvrir les portières par un ou plusieurs grooms, quitter son manteau lui-même et l’accrocher à un porte manteau (là encore, il a besoin d’assistants)

- de penser autrement que par l’argent !

- de faire preuve de compassion et d’empathie !

- de se rappeler qu’il est arrivé en 2ème position derrière les abstentionnistes, lors du 1er tour des élections présidentielles de 2017 !

- de gouverner pour l’intérêt général !

- de taxer les riches !

- de détaxer les pauvres !

- de rétablir la démocratie !

- d’avoir un cerveau sain !

- d’être honnête intellectuellement !

- d’être de bonne foi !

 

Par contre, il est capable :

- de mépriser le peuple souverain !

- de taxer davantage les plus pauvres !

- de détaxer davantage les plus riches !

- d’être un assisté permanent : lace-t-il au moins ses chaussures ?

- de cajoler ses amis banquiers !

- de se comporter comme un être immature : « Qu’ils viennent me chercher ! »

- de manipuler grossièrement et à outrance !

- de parler pour ne rien dire !

- de coûter cher à la collectivité, sans aucun résultat !

- d’être assisté par des bénis oui-oui !

 

Mais bon, il faut le pardonner, son enfance n’a pas été heureuse : un mineur détourné, c’est un mauvais départ dans la vie, dont on ne peut se relever…. La preuve !

 

Et tant pis si ça couine !

:-)))

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.