Hommage à Ara Güler (1928-2018), photographe d'Istanbul

sur les photos / d'Ara Güler / d'autrefois l'automne / ou serait-ce l'hiver / j'ai cherché / le visage de mon père

Ara Güler, Arrêt sur images, Marseille, Editions Parenthèses, 2013. © Editions Parenthèses Ara Güler, Arrêt sur images, Marseille, Editions Parenthèses, 2013. © Editions Parenthèses

 

Hall des hommes rieurs

 

sur les photos

d'Ara Güler

d'autrefois l'automne

ou serait-ce l'hiver

j'ai cherché

le visage de mon père

cherché obstinément

ses yeux rieurs

son sourire triste

à Beyoğlu

à Kumkapı

à Sirkeci

à Eminönü

ici au coin d'une rue

les hommes du Marmara

siègent

en rang de tabourets

pour s'être donné le mot

là autour d'un brasero

convoquent mille 

génies du destin

qui un à un décampent

et le caïque posé

sur les flots

comme un bibelot

ballotte

l'ivoire chagrin

et pêche du soir

 

 

sur les photos

d'Ara Güler

(le Rieur) a accroché

l'automne l'hiver

ou serait-ce l'absence

 

Francfort, 16 octobre 2008

 

Esther Heboyan, Les Rhododendrons, Paris, Empreinte Temps Présent, 2009, p. 36-37.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.