esther heboyan
Ecrivaine, traductrice, chroniqueuse. Universitaire. Domaines d'intérêts: la place des individus dans la société, littérature nord-américaine, cinéma, musique...
Abonné·e de Mediapart

67 Billets

6 Éditions

Billet de blog 24 juin 2022

Cour Suprême : femme, débrouille-toi !

Décision mal-historique de la Cour Suprême états-unienne d’abroger la loi Roe vs. Wade de 1973 qui décriminalisait l’avortement. Décision de la droite religieuse et conservatrice qui ne reconnaît plus de libre arbitre à la femme.

esther heboyan
Ecrivaine, traductrice, chroniqueuse. Universitaire. Domaines d'intérêts: la place des individus dans la société, littérature nord-américaine, cinéma, musique...
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Cour Suprême : Femme, débrouille-toi !

Décision mal-historique de la Cour Suprême états-unienne d’abroger la loi Roe vs. Wade de 1973 qui décriminalisait l’avortement. Décision de la droite religieuse et conservatrice qui ne reconnaît plus de libre arbitre à la femme. Au pays des libertés dites fondamentales, inscrites dans la Constitution qui, by the way, promet le bonheur à tout individu, la Cour Suprême vient d’en saboter une, la liberté de ne pas vouloir procréer. Comme dans le documentaire Keep Sweet (Sois Gentille) sur les crimes commis par Warren Jeffs, prophète auto-déclaré, grand manipulateur et abuseur de fillettes à peine pubères, la femme retourne à l’état de soumission. Son corps ne lui appartient plus.

Le Missouri, qui a pour sobriquet « the Show-Me State » (l’État qui ne croit que ce qu’il voit), n’a rien vu du tout, est parti crédule dans la course à l’interdiction.  Il sera suivi par d’autres États prêts depuis des décennies à bannir l’avortement. Depuis longtemps déjà, prêcheurs et prêcheuses de mauvaise foi brandissent les photos de fœtus sanguinolents sur les campus universitaires de Floride ou d’ailleurs et devant les cliniques comme la Pink House de Jackson au Mississippi. Les médecins pratiquant l’avortement sont menacés. Des lobbys puissants financent, organisent les manifestations anti-IVG.

S’agit-il de peupler un pays à la démographie déclinante ? Le recensement de décembre 2021 conclut à une légère augmentation. Et les candidats à l’immigration ne tarissent pas. S’agit-il de rajeunir une nation vieillissante ? Les États-Unis ne sont pas le Japon. S’agit-il de renverser le déséquilibre entre les différentes populations sur le sol états-unien ? Time Magazine n’avait-il pas un jour émis l’hypothèse (alarmante pour les Blancs férus d’idéologie républicaine) de « the browning of America », d’une couleur de peau plus foncée pour l’Amérique ? Tout cela est sans fondement.

On se croit revenu au temps de La Lettre écarlate de Nathaniel Hawthorne qui avait si bien analysé la société moralisatrice du XVIIème siècle,  faisant de Hester Prynne la coupable idéale, condamnée à porter la lettre A de la femme adultère. Finalement, au XXIème siècle, religion et politique continuent de faire bon ménage pour faire porter à la femme toute la responsabilité de la sexualité du couple. Ah, si Ève n’avait pas croqué cette pomme !

Quant à savoir ce que deviendront les enfants non désirés, on suppose que des solutions ont été avancées.

Esther Heboyan, 2022

Pink House à Jackson (2018), la dernière clinique pratiquant l'avortement au Mississippi s'apprête à fermer ses portes © Esther Heboyan

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Afrique
La crise climatique attise les tensions au Kenya
Les questions d’écologie sont absentes des discours des candidats aux élections générales du mardi 9 août. Pourtant, avec un régime de pluies devenu « imprévisible », le pays subit fortement les conséquences du dérèglement climatique, qui aggrave des tensions existantes.
par Gwenaelle Lenoir
Journal — Afrique
Le pays suspendu à un scrutin à haut risque
Mardi 9 août se déroulent au Kenya des élections générales. Alors que la population fait face à une crise économique et à une forte hausse des prix, ce scrutin risque de déstabiliser ce pays clé de l’Afrique de l’Est. 
par Gwenaelle Lenoir
Journal — Écologie
Petits canaux contre « idéologie du tuyau », une guerre de l’irrigation
Très ancrés dans les territoires montagneux du sud de la France, prisés par les habitants, les béals sont encore vitaux pour de nombreux agriculteurs. Mais cette gestion collective et traditionnelle de l’eau se heurte à la logique de rationalisation de la ressource des services de l’État.
par Mathieu Périsse (We Report)
Journal
Climat : un été aux airs d’apocalypse
Record de sécheresse sur toute la France, feux gigantesques en Gironde, dans le sud de l’Europe et en Californie, mercure dépassant la normale partout sur le globe… Mediapart raconte en images le désastre climatique qui frappe le monde de plein fouet. Ce portfolio sera mis à jour tout au long de l’été.
par La rédaction de Mediapart

La sélection du Club

Billet de blog
Loi pouvoir d'achat : Macron & Borne veulent prolonger notre ébriété énergétique
[REDIFFUSION] 42°C en Gironde. 40°C en Bretagne. 20 000 hectares partis en fumée. Lacs, rivières et sols s'assèchent. Les glaciers fondent. Que fait-on à l'Elysée ? On reçoit le président des Emirats Arabes Unis pour importer plus de gazole. A Matignon ? On défend un projet de loi « Pouvoir d'achat » qui vise à importer plus de gaz du Qatar et des Etats-Unis. Où est la sobriété ?
par Maxime Combes
Billet de blog
Le pouvoir d'achat des fonctionnaires vampirisé par quarante ans de néolibéralisme
Lorsque la spoliation du pouvoir d'achat des fonctionnaires devient une institution sous la Cinquième République...
par Yves Besançon
Billet de blog
La grosse entourloupe de l'AAH
Alors qu'on parle de la victoire de la déconjugalisation de l'AAH, alors qu'on cite les augmentations de ce minima social comme une exception du macronisme, personne ne parle d'une des plus grandes entourloupes des dernières années : la suppression du complément de ressources de 180 euros pour les nouveaux admis dans le système.
par Béatrice Turpin
Billet de blog
Pour la rentrée, préparons la riposte !
Bientôt, les vacances seront terminées. Et beaucoup se demandent maintenant de quoi sera fait leur avenir avec un gouvernement qui n’a concédé presque rien aux salariés, aux retraités et aux chômeurs en termes de pouvoir d’achat.
par Philippe Soulié