IL NE FALLAIT PAS FAIRE DE LA POLITIQUE SUR LE #COVID19

Macron a merdé . Dans de nombreuses localités en France le virus nous a échappé, le taux d'incidence explose.

IL NE FALLAIT PAS FAIRE DE LA POLITIQUE SUR LE #COVID19 

Macron a merdé . Dans de nombreuses localités en France le virus nous a échappé, le taux d'incidence explose. 

On a l'impression que le gouvernement a un calendrier caché lié à son calendrier politique. 

De toute évidence les conséquences économiques de cette stratégie de l'attente jusqu'au pourrissement seront encore plus graves que si nous avions anticipé depuis un moment un confinement strict et court de 3 semaines pour couper la montée des variants.  

Nommer un conseil scientifique pour ne pas l'écouter entre autres sur les nouveaux variants du Coronavirus c'est très grave. 

La stratégie de laisser les Français voyager comme si de rien n'était au lieu de les inciter à réduire leurs déplacements pendant les vacances scolaires devrait questionner chacun d'entre nous. 

Toute personne saine d'esprit est en droit de s'interroger sur les motivations de ces décisions contradictoires. 

Surtout quand nous savons tous que les scientifiques ont donné des préconisations et qu' Emmanuel Macron a fait le pari politique du contraire ...  

Jupiter ne peut pas ordonner au Covid19 de s'arrêter. Mais il peut toujours essayer. 

La volonté et les paris de Jupiter contre les lois de la nature relèvent de l'illusion et du vœu pieux. 

Sur le Covid19 depuis le début, aucune mesure n'a été prise à temps, toujours par la volonté de Jupiter et ou de ses proches collaborateurs. 

À la surprise générale, Mme BUZYN ministre de la santé qui a tout raté a juste eu à traverser la route pour être nommée à l'OMS. 

Nous avons été en retard sur les masques, le gel hydroalcoolique, les équipements en milieu hospitalier, les lits en réanimation, les tests et maintenant les vaccins. 

Même si à propos des vaccins, certains commencent à indexer l'union européenne, il y a beaucoup à dire sur la stratégie vaccinale de notre gouvernement.

Toutes les décisions arrivent toujours trop tard alors qu'il y a des alertes et des scientifiques compétents en France. 

C'est absurde. 

C'est principalement à cause des décisions politiques hors sol. 

On ne devrait pas faire de la politique sur la santé des populations.

À Nice le taux d'incidence dépasse les 700 contaminations pour 100000 habitants. 

À Dunkerque le taux d'incidence dépasse les 900 contaminations. 

En Île-de-France la situation se dégrade entre augmentation du taux d'incidence et le taux d'occupation de lits en réanimation qui peine à baisser. 

En Moselle et dans la métropole de Metz le taux d'incidence reste haut et le maire de Metz appele à un confinement local. 

Mayotte est à court de Cercueil tellement le Covid19 tue là-bas 860 cas pour 100000 habitants, très forte circulation des variants et nombre de lits en réanimation très réduit. 

Et progressivement au cas par cas on constate une dégradation sur de nombreux territoires partout en France. 

Même s'il ne faut pas noircir le tableau et que nous souhaitons tous que la situation sanitaire ne s'empire pas, force est de constater que le couvre feu à 18h n'a pas cassé la progression notamment des variants. Les déplacements des citoyens entre régions vont évidemment propager les contaminations. 

Nous parlons pour l'instant de confinement local le week-end. Mais quand chaque localité sera confinée le week-end , puisqu'on se rendra compte que ça ne fonctionne pas, nous aboutirons évidemment là où il fallait commencer c'est à dire à un confinement national strict avec l'inconvénient qu'il risque d'être plus long que s'il avait été anticipé. 

On ne devrait pas faire de la politique sur la santé des populations.





Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.