eugénio populin
retraité
Abonné·e de Mediapart

785 Billets

3 Éditions

Billet de blog 1 déc. 2021

Mortifères, vous avez dit « mortifères » M. Leschi. Ce fut mortifère !

#vousvousrendezcompte : M. Leschi, les faits ont démontré que vous aviez trouvé là le mot juste !

eugénio populin
retraité
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

03 novembre 2021

France Info - le 3 novembre 2021

Migrants de Calais : le médiateur du gouvernement critique "des tendances pas constructives" et "mortifères" des grévistes de la faim

Didier Leschi défend "des avancées" sur les revendications des militants en gréve de la faim depuis une vingtaine de jours pour dénoncer le harcèlement subi par les migrants installés à Calais.

Alors que trois militants associatifs entament mercredi 3 novembre leur 24e jour de grève de la faim à Calais (Pas-de-Calais), dénonçant le "harcèlement" subi par les migrants installés sur place, le médiateur du gouvernement, Didier Leschi, a critiqué sur France Bleu Nord "des tendances qui peuvent être mortifères, qui ne sont pas constructives". Il dit espérer "que le sentiment de la vie va l'emporter".

17 novembre 2021

Grève de la faim - Église Saint-Pierre à Calais, jour 38

Ludovic et Anaïs mettent un terme à leur grève de la faim

extrait du communiqué de fin de grève de la faim. 17nov21

médiapart - "À L'AIR LIBRE", le 30 novembre 2021

à partir de 28'40

"Quand on s’est lancé dans la grève de la faim C’était vraiment un cri du désespoir. On a rencontré Monsieur Didier Leschi (directeur de l’OFFI Office français de l'immigration et de l'intégration) à plusieurs reprises, ça n’a mené à rien du tout puisqu’ils ont mis en place des choses qui ont été complètement arrêtée. Le jour où nous on a décidé d’arrêter la grève de la faim on a eu un message de la sous-préfecture pour dire que finalement tout ce qui avait été annoncé ne sera pas du tout mis en place : le sas, le lieu qui devait accueillir 300 personnes a été fermé ce jour-là ; ils ont dit qu’ils allaient avertir les personnes avant l’expulsion -à quel moment on avertit les personnes avant les expulsions ? - mais cela aussi n’a plus lieu en fait, les personnes n’ont plus le temps pour récupérer leurs affaires avant que les forces de l’ordre interviennent. Tout cela en fait n’était que de la poudre aux yeux, c’est complètement fou ! Encore combien de mort il faudra pour que les hommes et les femmes politiques aient des actes, peut-être des mots, mais moi je crois aux actes, courageux, je me pose la question." Anaïs Vogel

25 novembre 2021

médiapart - Sheerazad Chekaik-Chaila, le 25 novembre 2021

À Calais, la nuit des corbillards

Ce mercredi 24 novembre, au moins vingt-sept personnes sont mortes noyées dans le naufrage de leur embarcation au large des côtes calaisiennes alors qu’elles tentaient de rejoindre l’Angleterre. Aucune traversée illégale de la Manche n’avait été aussi meurtrière auparavant.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Discriminations
En Haute-Loire, au « pays des Justes » : la rumeur et les cendres
Le village de Saint-Jeures, réputé pour avoir sauvé des juifs pendant la guerre, n’est pas épargné par l’islamophobie. Quand Yassine, un jeune chef d’entreprise à son aise, décide d’y faire construire une maison et d’installer sa famille, les pires bruits se mettent à courir. Jusqu’à l’incendie.
par Lou Syrah
Journal — Extrême droite
Les « VIP » de Villepinte : l’extrême droite et la droite dure en rangs serrés
Parmi les invités du meeting de Villepinte, des responsables identitaires, des anciens d’Ordre nouveau et du Gud et des royalistes côtoient les cathos tradis de La Manif pour tous et les transfuges du RN et de LR. La mouvance identitaire s’apprête à jouer un rôle majeur dans la campagne.
par Karl Laske et Jacques Massey
Journal — Médias
« Le Monde » : Matthieu Pigasse vend la moitié de ses parts à Xavier Niel
Après avoir cédé 49 % de ses parts en 2019 au milliardaire tchèque Daniel Kretinsky, le banquier en cède à nouveau 49 % au patron de Free, qui devient l’actionnaire dominant du groupe de presse. En situation financière difficile, Matthieu Pigasse ne garde qu’une participation symbolique.
par Laurent Mauduit
Journal — Politique économique
L’inflation relance le débat sur l’augmentation des salaires
Avec le retour de l’inflation, un spectre resurgit dans la sphère économique : la « boucle prix-salaires », qui serait synonyme de chaos. Mais ce récit ancré dans une lecture faussée des années 1970 passe à côté des enjeux et de la réalité.
par Romaric Godin

La sélection du Club

Billet de blog
Le convivialisme, une force méta-politique
Vu d'ailleurs le convivialisme peut sembler chose bien étrange et hautement improbable. Parmi ses sympathisants, certains s'apprêtent à voter Mélenchon, d'autres Jadot, Taubira ou Hidalgo, d'autres encore Macron... Ce pluralisme atypique peut être interprété de bien des manières différentes. Les idées circulent, le convivialisme joue donc un rôle méta-politique. Par Alain Caillé.
par Les convivialistes
Billet de blog
Une constituante sinon rien
A l’approche de la présidentielle, retour sur la question de la constituante. La constituante, c’est la seule question qui vaille, le seul objet politique qui pourrait mobiliser largement : les organisations politiques, le milieu associatif, les activistes, les citoyens de tous les horizons. Car sans cette réécriture des règles du jeu, nous savons que tout changera pour que rien ne change.
par Victoria Klotz
Billet de blog
La Chimère Populaire
Pourquoi certain·es d'entre nous se sont inscrit·es à la Primaire Populaire et envisagent désormais de ne pas y voter ? Un petit billet en forme de témoignage personnel, mais aussi d'analyse politique sur l'évolution d'un choix électoral - parce que la trajectoire de l'électorat est mouvante, n'en déplaise aux sondages ou aux Cassandre de tous bords.
par Albin Wagener
Billet de blog
Et si nous avions des débats constructifs ?
La journée internationale de l'éducation de l'UNESCO, le 24 janvier, est l'occasion de rappeler que les savoirs et expertises de toutes et de tous sont essentiels pour nourrir les conversations démocratiques.
par marie-cecile naves