La journaliste Inès Léraud, victime d'intimidations répétées pour son travail

La journaliste Inès Léraud, victime d'intimidations répétées, fait face à de nouvelles accusations de diffamation

Conseil de l'Europe -

Plateforme pour renforcer la protection du journalisme et la sécurité des journalistes

Alerte du 15 juin 2020

 

La journaliste Inès Léraud, victime d'intimidations répétées,

fait face à de nouvelles accusations de diffamation

  • Source de la menaceNon-étatique
  • CatégorieHarcèlement et intimidation de journalistes

La journaliste freelance Inès Léraud est poursuivie pour diffamation par le magnat des affaires Jean Chéritel, PDG du groupe Chéritel, suite à la publication, en mars 2019, de son enquête intitulée : "Travail dissimulé, fraude aux étiquettes : les multiples abus d'un groupe agro-industriel breton". Le procès doit avoir lieu les 20 et 21 janvier 2021.

L'enquête de Léraud a été publiée dans BastaMag le 26 mars 2019 et a fait la lumière sur les pratiques illégales présumées du groupe Chéritel, un important grossiste en fruits et légumes de la région bretonne. Elle a dénoncé, par exemple, les conditions de travail des travailleurs et les tentatives du PDG de faire taire les voix critiques.

.../...

Inès Léraud est soutenue par plusieurs organisations de journalistes qui ont qualifié les actions en justice contre la journaliste d'ASPAP (action stratégique contre la participation aux affaires publiques) dans le but de l'intimider et de la réduire au silence. En mai 2020, plus de 240 journalistes et organisations ont cosigné une lettre ouverte pour dénoncer les tentatives de muselage de la presse par les industriels de l'agroalimentaire et certains hommes politiques. Une autre chronique publiée dans le quotidien Libération a exprimé son soutien à la journaliste et dénoncé ces actes d'intimidation comme des atteintes à la liberté d'information.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.