Survie des exilés : Les photos interdites des évacuations policières

Pour Basta !, le photographe Pedro Brito Da Fonseca a passé de longues nuits glaciales aux côtés des exilés de Grande-Synthe. Un reportage photos édifiant et désormais hors-la-loi, car l’État interdit aux journalistes de documenter les évacuations.

Basta ! - Pedro Brito Da Fonseca, 4 mars 2021

Survie des exilés dans un campement de fortune :

voici les photos interdites des évacuations policières

Ce reportage, réalisé entre novembre 2020 et février 2021, nous prend aux tripes. Pour Basta !, Pedro Brito Da Fonseca (journaliste réalisateur et photographe) a passé plusieurs nuits pendant cette période auprès des réfugiés qui habitent, faute d’autres solutions, des campements sommaires installés dans le bois de Puythouck, à Grande-Synthe, dans la périphérie de Dunkerque. 

.../...

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.