eugénio populin
retraité
Abonné·e de Mediapart

776 Billets

3 Éditions

Billet de blog 4 déc. 2021

L'Italie et la Libye poursuivies devant le Comité CEDAW de l'ONU

Ce 3 décembre 2021, deux femmes, avec le soutien d'avocats de l'ASGI - Associazone per li Studi Giuridici sull'immgrazione - et du NULAI - Network of Nigerian Legal Clinics - ont déposé un recours contre l'Italie et la Libye auprès du Comité des Nations Unies pour l'élimination de la discrimination à l'égard des femmes (CEDAW)

eugénio populin
retraité
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

ASGI - 3 décembre 2021

L'Italie et la Libye poursuivies devant le Comité CEDAW de l'ON

par deux femmes victimes de traite

Conférence de presse le 16 décembre 2021 de 10h00 à 11h00

Princesse et Doris (noms fictifs pour protéger l'identité des requérants) sont arrivées en Libye en provenance du Nigeria respectivement en 2017 et 2018. Après un an d'exploitation, de torture et de détention arbitraire, elles tentent de rejoindre l'Italie, mais sont interceptées en mer et rapatriées au Nigeria par le biais d'un programme de l'Organisation mondiale des migrations (OIM) défini comme « rapatriement humanitaire volontaire ».

Aujourd'hui, 3 décembre 2021, les deux femmes, avec le soutien d'avocats de l'ASGI et du NULAI - Network of Nigerian Legal Clinics - ont déposé un recours contre l'Italie et la Libye auprès du Comité des Nations Unies pour l'élimination de la discrimination à l'égard des femmes (CEDAW) faisant valoir que les deux pays ont violé les articles 2 et 6 de la Convention relative aux droits de la femme : le droit à la non-discrimination et à la protection contre l'exploitation de la prostitution. 

Au cœur de l'appel, il y a deux aspects : d'une part, les politiques de coopération entre l'Italie, l'UE et la Libye qui bloquent les départs en contribuant activement au maintien des modèles d'exploitation des migrants. D'autre part, le manque de garanties sur l'utilisation des fonds que l'Italie alloue à l'OIM pour les programmes de rapatriement volontaire à travers lesquels mêmes les victimes de la traite sont rapatriées.

Lors de la conférence de presse, présenteront l'affaire et les accusations, exposant les responsabilités des deux pays :

  • Giulia Crescini , avocat, ASGI - Projet Sciabaca Oruka
  • Dr Odinakaonye Lagi (NULAI) 
  • Prof. Alice Riccardi , Université de Rome 3
  • Salvatore Fachile , avocat , ASGI 

traduction du communiqué e.p.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
Didier Raoult : deux ans d’enquête sur une imposture
Depuis l’arrivée du Covid-19 en France, Didier Raoult est devenu une figure nationale. D’abord en faisant la promotion d’un traitement inefficace contre la maladie, l’hydroxychloroquine, puis en niant la possibilité d’une seconde vague ou en remettant en cause l’efficacité de la vaccination. Mediapart revient en vidéo sur deux ans d’enquête sur le directeur de l’IHU.
par Youmni Kezzouf, Mathieu Magnaudeix et Pascale Pascariello
Journal — Gauche(s)
Mélenchon à Nantes : un show pour satelliser ses adversaires
Dans une salle entourée d’écrans projetant des images de l’espace, le candidat insoumis à la présidentielle a évoqué sa ligne en matière de politique spatiale et numérique. Il a aussi beaucoup parlé d’écologie et, un peu, d’union de la gauche.
par Pauline Graulle
Journal
La Gauche révolutionnaire rattrapée par la vague #MeToo
Ce mouvement d’inspiration trotskiste, qui opère depuis Rouen, affronte une sérieuse crise interne avec la remontée à la surface de violences sexuelles supposément commises par l’ancien dirigeant du mouvement, au début des années 2010. L’affaire arrive devant la justice.
par Manuel Sanson (Le Poulpe)
Journal — Éducation
Élèves handicapés : les vilénies de Zemmour, le tollé, et après ?
Les adversaires d’Éric Zemmour ont fait part samedi de leur indignation après ses propos sur « l’obsession de l'inclusion » scolaire, qui serait « une mauvaise manière faite aux autres enfants ». Une « obsession » qui manque pourtant cruellement de moyens en France. Et jusque-là, de propositions à la hauteur.
par Caroline Boudet

La sélection du Club

Billet de blog
De la grève, de l'unité syndicale et de sa pertinence
Attention : ce billet n'est pas anti-syndicaliste. Il sera peut-être qualifié comme tel par des gens qui ne savent pas lire. Je laisse volontiers ceux-là dans leur monde noir et blanc. Je suis syndiqué et j'invite tout le monde à l'être. Sans syndicats nous mourrons. On n'aimerait juste pas mourir avec. 
par Jadran Svrdlin
Billet de blog
Les rendez-vous manqués de la gauche avec l’école (1/2)
Si l’on veut faire progresser la cause de l’école, il faut faire un bilan complet des politiques scolaires de la gauche quand elle était au pouvoir mais aussi lorsque, dans l’opposition, elle tentait de faire avancer son propre agenda.
par Françoise Clerc
Billet de blog
La lutte continue !
La lutte continue ! Mais il ne suffit pas de l’énoncer, il faut la faire vivre. Ce n’est que dans la continuité de la mobilisation que nous parvenons à obtenir des avancées, si petites soient-elles. En cette année de présidentielle, les citoyens ont tout intérêt à profiter de cette période pour se rendre visibles et audibles pour faire avancer leurs revendications et apostropher un gouvernement réfractaire aux avancées socio-économiques à destination des petits salaires.
par aeshloi2005
Billet de blog
Lettre ouverte à Jean-Michel Blanquer en 31 points
Le vendredi 14 janvier 2022, vous avez déclaré « je ne suis pas parfait, je fais des erreurs… ». La liste des erreurs est longue. Une lettre d'une professeur de Lycée Pro, qui décline la longue liste des excuses qui serait nécessaire à Blanquer, bien plus que ce que le mouvement des derniers jours lui a arraché du bout des lèvres.
par Samy Johsua