eugénio populin
retraité
Abonné·e de Mediapart

777 Billets

3 Éditions

Billet de blog 8 déc. 2021

De la jungle au harcèlement quotidien, quel impact sur les solidarités ?

Calais est belle ! Ses habitant.e.s sont riches de valeurs de solidarité.

eugénio populin
retraité
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

La voix commune des aidants des personnes exilées à Calais -

De la jungle au harcèlement quotidien, quel impact sur les solidarités  ?

Podcast, 32'43

Depuis le port de Calais, les jours de beau temps, on aperçoit les rivages de l'Angleterre, destination visée par des hommes et des femmes qui parcourent des milliers de kilomètres dans l'espoir de s'y installer ou d'y travailler. En ville, les mouvements de solidarité s'organisent pour les accueillir au mieux depuis les années 1990 malgré la mise en place de politiques de contrôle et sécurisation de la frontière franco-britannique. C'est l'histoire de ces collectifs de militants que nous allons retracer dans ce documentaire avec le politologue Pierre Bonnevalle, mais aussi avec Véronique, Louise et Marguerite qui ont chacune vécu des époques spécifiques de l'accueil et du soutien des personnes exilées.

Calais : de la solidarité et des voix !

Podcast, 17'51

Partez à la rencontre de 3 calaisiennes qui ont fait le choix de la solidarité. 3 inconnues, qui réalisent chaque jour et depuis des années des actes extraordinaires de générosité et d'humanité. Calais, une ville solidaire ? OUI !

-_-_-_-_-_-_-_-_-

Qui sont celles et ceux qui portent assistance aux personnes exilées et que l’on appelle « les aidant·e·s ? »

Il n’y a pas de profil type. Elles et ils sont des actifs, des retraités, des étudiants, des personnes en recherche d’emploi, des riches, des pauvres, etc. C’est Madame et Monsieur Tout le Monde ! Des femmes, des hommes, des jeunes, des moins jeunes, animé·e·s par un élan de solidarité. Leur engagement, motivé par le goût des autres, est le fruit de leur histoire intime, de leurs rencontres, de leurs parcours, etc.  Cet engagement peut être pérenne ou ponctuel. Quelques matinées par-ci, par-là ; plusieurs semaines, dix mois, deux ans, etc. Le déclic leur appartient. Un jour, ils/elles se sont dit : « Je ne peux pas, je ne peux plus rester les bras croisés. J’ai besoin d’agir. »

À Calais, les aidant·e·s interviennent le plus souvent sous l’égide d’une Organisation non gouvernementale (ONG), française ou européenne. Ils/elles répondent à l’urgence : un toit pour passer la nuit, un plat de riz à se mettre sous la dent, la mise à l’abri de mineurs, soigner une plaie, veiller aux droits fondamentaux, apporter des conseils juridiques, etc. Au pays des Droits de l’Homme, n’est-ce pas le rôle des pouvoirs publics ? Si. Mais ils ont démissionné. Des associations et des ONG se sont alors constituées pour pallier les défaillances de l’État et ne pas laisser les Calaisien.ne.s seul.e.s face à ce qui est devenu, malgré tout, une crise humanitaire.

Indépendantes, ces associations agissent ensemble pour porter assistance aux exilés.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Gouvernement
Covid : Blanquer a annoncé le nouveau protocole des écoles depuis Ibiza
Les vacances de fin d’année du ministre, mis en cause pour sa gestion tardive de la crise sanitaire, suscitent depuis plusieurs jours des tensions au sein du gouvernement. Son entretien polémique au « Parisien », qui a provoqué la colère des enseignants, a en réalité été réalisé depuis l’île des Baléares, a appris Mediapart. Ce qui avait été caché. 
par Antton Rouget et Ellen Salvi
Journal
La Serbie fait front derrière son héros Novak Djoković
Les aventures australiennes de l’actuel numéro un du tennis mondial, et son expulsion, ont mobilisé la Serbie, qui a défendu bec et ongles son champion. Sûrement parce qu’il incarne depuis plus d’une décennie les espoirs de tout le pays, mais aussi ses profondes contradictions. 
par Jean-Arnault Dérens, Laurent Geslin et Simon Rico
Journal
Avec Roberta Metsola à la tête du Parlement, la droite se rapproche du « Grand Chelem » à Bruxelles
Malgré ses positions anti-IVG, la conservatrice maltaise a été élue mardi avec une large majorité – et les voix des eurodéputés LREM - à la présidence du Parlement européen. La droite dirige désormais presque toutes les institutions de premier plan au sein de l’UE.
par Ludovic Lamant
Journal
Après un mois de débats, l’Autriche se dirige vers l’obligation vaccinale
Le Parlement, qui a reçu 110 000 contributions citoyennes, a commencé lundi l’examen du projet de loi introduisant la vaccination obligatoire générale. Le texte devrait être voté dans la semaine et entrer en vigueur en février, malgré les nombreuses réserves qu’il suscite. 
par Vianey Lorin

La sélection du Club

Billet de blog
La farandole ultra-droitière d'un ministère de « l'Instruction publique »
Eric Zemmour vient de présenter comme un point important de son programme éducatif la « création d'un grand ministère de l'Instruction publique ». Cela avait déjà été préconisé dès 2013 dans le projet d'« une droite forte » rédigé par deux secrétaires nationaux de l'UMP : Guillaume Peltier et Didier Geoffroy. Et Jean-Michel Blanquer l'aurait aussi suggéré à Emmanuel Macron lors de sa nomination.
par claude lelièvre
Billet de blog
Université et Recherche, fondements d'une VIème République, démocratique et sociale
Emmanuel Macron a prononcé un discours au congrès de la conférence des présidences d’Universités ce jeudi 13 janvier, dans lequel il propose une réforme systémique de l’université. Des chercheurs et enseignants-chercheurs membres du parlement de l’Union Populaire, des députés, ainsi que des membres de la communauté universitaire lui répondent.
par Membres du parlement de l’Union Populaire
Billet de blog
Lettre ouverte à Jean-Michel Blanquer en 31 points
Le vendredi 14 janvier 2022, vous avez déclaré « je ne suis pas parfait, je fais des erreurs… ». La liste des erreurs est longue. Une lettre d'une professeur de Lycée Pro, qui décline la longue liste des excuses qui serait nécessaire à Blanquer, bien plus que ce que le mouvement des derniers jours lui a arraché du bout des lèvres.
par Samy Johsua
Billet de blog
De la grève, de l'unité syndicale et de sa pertinence
Attention : ce billet n'est pas anti-syndicaliste. Il sera peut-être qualifié comme tel par des gens qui ne savent pas lire. Je laisse volontiers ceux-là dans leur monde noir et blanc. Je suis syndiqué et j'invite tout le monde à l'être. Sans syndicats nous mourrons. On n'aimerait juste pas mourir avec. 
par Jadran Svrdlin