Aux amoureux de la guitare : 15eme édition du festival « Guitares en Picardie »

« La musique exprime ce qui ne peut être dit et sur quoi il est impossible de rester silencieux. » ~ Victor Hugo

En rentrant d'un séjour de vacances en famille, j’apprends que le festival, qui n'a pu avoir lieu l'année dernière, se tient cette année du 9 juillet au 29 août.

J'adresse mes plus vifs souhaits de réussite à ce merveilleux festival !

e.p.

La 15eme édition du festival « Guitares en Picardie » (qui devait se tenir en mai-Juin) ouvrira ses portes le 9 juillet à Cuirieux pour se terminer le 29 Aout à Buironfosse.

Le festival a toujours pu compter sur des incontournables soutiens, comme Alain Reuter, Jean-Claude Dumont, Jean-Jacques Thomas, Caroline Varlet, Arnaud Battefort, Jean Marie Gondry, luc Degonville, eddy Varnier, leurs communes, mais aussi les communes de crecy au Mont, lemé, Sains Richaumont, Dorengt, .....

Ce festival itinérant est toujours possible, car ces soutiens ont une croyance forte dans la culture et les valeurs qu’elle véhicule.

La musique rassemble des femmes et des hommes, autour d’un projet commun pour un futur tourné vers l’espoir et l’enrichissement de toutes les générations.

Qu’ils soient tous et toutes remerciées au nom des membres bénévoles de l’association MONDIAL GUITARE qui gère cet événement annuel

Cette année 18 concerts, avec des artistes professionnels et amateurs qui feront de cette édition un grand succès !

guitares-en-picardie-2021

Le festival GUITARES en PICARDIE a été créé en 2007; il est le fruit de multiples partenariats avec différentes communes et villes de l'Aisne; pas moins de 160 concerts autour de la guitare ont jalonné ces 9 années, avec de grands artistes, comme Roland DYENS, Roberto AUSSEL, Valérie DUCHÂTEAU, Arnaud DUMOND, Gaëlle SOLAL, Gérard ABITON, Alexandre BERNOUD, Laurent BLANQUART, Erik FRANCERIES, Olivier PELMOINE, des ensembles comme le duo BERIMBA, le quatuor de VERSAILLES, le duo FRANCO-BRESILIEN, le trio ALTA.... La guitare est représentée dans tous les styles, de la musique classique, baroque en passant par la musique populaire, puis jazz-manouche, flamenco...

Guitares en Picardie, est aussi un moment important pour les élèves du département de l'Aisne qui ont constitué l'Ensemble Départemental de guitares et se produisent sur plusieurs concerts à chaque édition aux côtés des professionnels. 

Aux cours de ces 20 représentations pendant mai et juin, le festival est aussi un lieu de créations, avec des compositeurs comme  Jean -Marie LEMARCHAND Eric MARCHELIE, Daniel KESSNER, Eric PENICAUD, ou Arnaud DUMOND; ce dernier a d'ailleurs marqué de son empreinte comme compositeur et comme concertiste toutes les éditions du festival (création du "REQUIEM de la NATIVITE", création pour ensemble de guitares, et petites formations, concerto pour 2 guitares et orchestre...).

Ce festival, que j'ai créé s'est enrichi de bénévoles comme les parents des élèves de l'Ensemble Départemental, mais aussi les élus, les partenaires, qui oeuvent pour que cet évènement se poursuive.

Guitares en Picardie est donc un festival itinérant, puisqu'il est présent sur plus de 20 lieux du département, avec parfois des extensions régionales et inter-régionales (Senlis, Compiègne, Carquefou, ST Herblain, Fontenay/s/Bois...).

L'association MONDIAL GUITARE, qui encadre la mise en place du festival, défend les valeurs importantes que draine la musique, son rôle de communication de partage, d'apprentissage, de compréhension d'autrui et de tolérance.

Le festival est entièrement gratuit, et cette gratuité est possible grâce aux musiciens, aux partenaires publics (Conseil Départemental, Régional), les villes communes, communautés de communes, d'agglomération,  association de parents d'élèves, les partenaires privés (SAVAREZ, LB Collectivités Conseils), et le bénévolat.

La musique, la culture en général ne devrait pas être un privilège social, mais un droit pour tous; la transmission de notre culture est la responsabilité de chacun, car que serait un pays sans culture?. La culture est à la fois notre identité et la liberté des personnes qui la diffusent; elle est le reflet d'un pays libre, dans son expression et les droits de chacun.

Quand on demandait à W. CHURCHILL de couper dans le budget de la culture pour financer l'effort de guerre, il répondit : "Alors, pourquoi nous battons nous?".

 En espérant vous accueillir bientôt découvrez notre programmation 2021

 Frédéric BERNARD

"Bacchianas brasileiras n°5" Heitor Villa-Lobos / 20 juin 2009 /festival Guitares en Picardie - Sara Chenal : violon Olivier Pelmoine : guitare © Olivier Pelmoine / yt

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.