Ce soir, je pense à Rosa Louise : "Il fallait que quelqu'un le fasse"

"Rosa Louise" par Air ike & Perrine Missemer

Rosa Louise by Air ike & Perrine Missemer © AirikeMusic / yt

La couleur du vent ternissait les lueurs du couchant

la couleur du temps trahissait la froideur de l'instant

Qu'aurais-tu fait à sa place ?

Il fallait que quelqu'un le fasse

 

Face aux regards sombres qui s’abattaient

Rosa Louise resta assise

Face à la noirceur des mots qui cognaient

Rosa Louise resta assise

 

La couleur du nom de Rosa éclaira leur chemin

La couleur du non qu'elle osa leur fit lever le poing

Aurais-tu choisi sa place ?

Lui demander qu'elle s'efface

 

Face aux regards sombres qui s’abattaient

Rosa Louise resta assise

Face à la noirceur des mots qui cognaient

Rosa Louise resta assise

Face à un destin cousu de fil blanc

La couturière s'éleva

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.