100 cadavres échoués sur la côte libyenne aujourd’hui

À quelle vitesse une société dite développée peut-elle perdre son humanité?Les esclaves meurent aussi en altitude

mise à jour ( merci à YVES FAUCOUP) 21 janvier2019 :

100 cadavres échoués sur la côte libyenne aujourd’hui, c’est devenu «normal» et rares sont ceux qui y prêtent attention. Il y a à peine trois ans, le  janvier) cadavre d'un petit garçon syrien a suscité un immense tollé général, notamment des manifestations de masse réclamant des itinéraires sûrs pour les réfugiés.
À quelle vitesse une société dite développée peut-elle perdre son humanité?

Rando Wagner

100 dead bodies washed up on the Libyan coast today, it has become ‘normal’ and few pay much notice to such news anymore. It was only just over 3 years ago when the dead body of a little Syrian boy caused a huge public outcry including mass protests to demand safe routes for refugees.
How fast can a so called developed society loose it’s humanity?

50112141-10155762162746035-3115645439173459968-n

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.