Affaire Torondel : coup dur pour la défense des droits humains en France

La Cour d’appel de Douai a confirmé, ce lundi 24 juin, la condamnation pour diffamation de Loan Torondel. Son crime : un tweet humoristique.

https://www.amnesty.fr/liberte-d-expression/actualites/affaire-torondel-coup-dur-pour-la-defense-des-droits?fbclid=IwAR3ZjSjTt8ES2AuK8kx9zXK7WkuyfGw6KQDmMjxdp0kqVk18BzcodfDca30

Amnesty International - 24 juin 2019

 

Affaire Torondel : coup dur pour la défense des droits humains en France

 

La Cour d’appel de Douai a confirmé, ce lundi 24 juin, la condamnation pour diffamation de Loan Torondel. Son crime : un tweet humoristique.

Le tweet a été publié par Loan Torondel en janvier 2018, alors qu’il suivait la situation humanitaire des personnes migrantes et des réfugiées à Calais dans le cadre de son travail pour l’association L’Auberge des Migrants.

La photographie jointe au tweet montre des agents de police français se tenant au-dessus d’un homme, qui semble être un migrant, assis sur un sac de couchage. La légende suggère que les agents de police sont sur le point de prendre la couverture de cet homme en dépit des basses températures.

Une décision aberrante

Cette décision aberrante établit un précédent dangereux pour quiconque tente de dénoncer le comportement abusif des forces de police à Calais et dans le reste du pays. Elle pourra également dissuader les défenseurs des droits des personnes migrantes et réfugiées de continuer leur action, ce qui aura pour conséquence de laisser ces personnes dans une situation encore plus précaire.

.../...

voir aussi cet article d'Amnesty avec une interview de Loan du 27 février 2019

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.