Ibtissam Bouchaara : le ministère refuse le licenciement

billet complété le 28 sept 2017 avec le communiqué intersyndical CGT&SUD du 27 septembre 2017

17-09-27-communique-licenciement-sauvegarde

"Considérant l'irrégularité de procédure interne (....)l'autorité administrative est donc tenue de ce seul fait,de refuser l'autorisation de licenciement,sans qu'il n'y ait lieu d'examiner le bien fondé du motif invoqué à l'appui de la demande

Décide
(...)
Le licenciement de Madame BOUCHAARA est refusé.

C'est dans ces termes que notre amie Ibtissam a appris la décision du ministère de confirmer la décision de l'inspection de travail, refusée à l'époque par  son employeur la Sauvegarde de la Marne qui avait fait appel.

Vous trouverez ci-dessous les liens vers une sélection d'articles relatant ces événements d'une violence incroyable vécu par cette Éducatrice, représentante du personnel et "lanceuse d'alerte" sur la situation des jeunes mineurs étrangers.

Au-delà de l'expression renouvelée de ma solidarité je tiens à lui signifier toute mon estime, à la mesure de sa capacité à affronter et résister à la volonté de son employeur de s'acharner sur elle par ce qu'elle avait "osé" donner l'alerte sur les conditions d'accueil des jeunes mineurs isolés dans cette association et dénoncer les conditions de travail de ses collègues.

 

 

Sur le site d’Olivier Favier « On ne dormira jamais » :

Résister pour les mineurs isolés, par Ibtissam Bouchaara.

 

Sur ce blog :

Ibtissam Bouchaara: acharnement de La Sauvegarde de la Marne

Ibtissam Bouchaara toujours menacée de licenciement

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.