Le « refuge solidaire » de Briançon pourra continuer à accueillir les exilés

Le nouveau maire Les Républicains de Briançon avait décidé de fermer le refuge au plus tard le 28 octobre.

Un bien bel article de Bastamag (pas très étonnant smile ) sur le Refuge Solidaire  -

Quand certains uniquement motivés par leur idéologie préfèrent prendre le risque que les ONG et les bénévoles cèdent la place aux passeurs ...

"Peshro, 26 ans, et son frère Peshawa, 29 ans, sont arrivés d’Italie, par le col de Montgenèvre, le 17 octobre. Ils viennent d’Iran. « Nous sommes partis hier soir et sommes arrivés ce matin à 5 h au refuge », raconte le plus jeune, dans un anglais très approximatif. Depuis leur départ d’Iran, ils disent avoir dépensé chacun 10 000 euros pour passer les frontières. Autant dire qu’ils n’ont pas l’habitude de voir des bénévoles se plier en quatre pour les accueillir dignement : « Quand les gens arrivent ici, ils ont l’impression d’être au paradis », raconte Joël, bénévole retraité de 69 ans."

e.p.

Bastamag - Louis Chahuneau, 26 octobre 2020

Le « refuge solidaire » de Briançon pourra continuer à accueillir les exilés menacés par l’hiver

Le nouveau maire Les Républicains de Briançon avait décidé de fermer le refuge au plus tard le 28 octobre. Ouvert depuis trois ans, ce refuge accueille les exilés qui prennent le risque de franchir la frontière franco-italienne. Face à la mobilisation massive, l’édile vient de renoncer à toute expulsion avant six mois.

C’est une petite maison sur deux étages coincée entre un conservatoire de musique, une boulangerie bio et la gare de Briançon. Dans la cour, un abri de jardin et quelques chaises en bois, disposées en rang d’oignon. Au rez-de-chaussée, à côté de la porte, trône une fresque montrant une main empoignant des barbelés. .../...

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.