eugénio populin
retraité
Abonné·e de Mediapart

839 Billets

4 Éditions

Billet de blog 28 juin 2022

Monsieur, le Préfet de l’Aisne, laissez Maurice vivre et travailler ici en France !

Un vol prévu le 3 juillet pour Maurice - Nous ne voulons pas y croire ! Maurice a été averti vendredi qu'un vol était programmé pour lui le 3 juillet prochain à 15h. Depuis, il ne mange plus, ne dort plus et angoisse terriblement. Quelle torture que la rétention dans ces circonstances pour un jeune de 20 ans !

eugénio populin
retraité
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Nous ne voulons pas y croire !
Maurice a été averti vendredi qu'un vol était programmé pour lui le 3 juillet prochain à 15h. Depuis, il ne mange plus, ne dort plus et angoisse terriblement. Quelle torture que la rétention dans ces circonstances pour un jeune de 20 ans !

Il faut redoubler d'efforts et faire monter le nombre de pétitionnaires, témoigner d'un soutien sans faille à ce jeune formé et volontaire pour travailler qui, arrivé en France à 15 ans, n'a plus aucun lien avec son pays.

Merci de partager, de solliciter des appuis, d'écrire et de vous manifester pour que nous fassions ensemble triompher la fraternité contre l'exclusion ! C'est le moment, ce soir et dans les jours qui viennent, justement.
Au CRA de Vincennes est aussi retenu depuis plus de deux mois, Mamoudou SOW, un autre jeune Guinéen. Il n'a pas pu passer son bac, pour cause de rétention !

Une pétition le soutient : https://reseau-resf.fr/URGENCE-expulsion-de-Mamoudou-SOW-imminente-Petition-en-soutien-a-Mamoudou-SOW

MERCI POUR EUX !

-_-_-_-_-_-_-_-

Né en 2002, Maurice est arrivé en France à l’âge de 15 ans en 2016, suite à des problèmes familiaux et un dangereux voyage. Il a d’abord vécu le parcours du combattant du Mineur Non Accompagné. Reconnu mineur à Epinal, il est réévalué majeur dans la Marne. Quel étonnement que l’ordonnance de placement provisoire du Procureur d’Epinal soit annulée par le rejet de celui de la Marne ! Il ne fait aucun doute pour celles et ceux qui le connaissent que Maurice est mineur, ses réactions et ses bêtises même sont celles d’un enfant. Sans statut, Maurice ne peut pas rester livré à lui-même, des bénévoles de l’association La Boussole prennent le relais dans l’Aisne.

Maurice commence un apprentissage dans un restaurant en septembre 2019. Il est autonome, paye son loyer, joue au foot avec les amis français du quartier. Il apprend très vite et se montre volontaire. Très vite, il devient chef de cuisine, le patron lui fait confiance et le laisse gérer le restaurant. Responsable, rigoureux et passionné, Maurice a trouvé sa voie. Il aura 20 ans le 1er juin et il garde des étoiles d’enfance au fond des yeux : « Je sais très bien faire les gâteaux d’anniversaire ! ». Il travaille successivement à Saint Quentin, à Compiègne puis à Amiens.

Il est d’ailleurs à Amiens en juillet 2021 au moment où le Préfet de l’Aisne décide de lui délivrer une Obligation de Quitter le Territoire en réponse à sa demande de régularisation. Maurice qui n’a pas reçu le courrier, laisse malheureusement passer le délai du recours.

Placé en mai dernier en rétention au CRA de Vincennes suite à un contrôle d’identité, Maurice est maintenant menacé d’une expulsion imminente vers la Guinée Conakry où il n’a plus de famille après le décès de sa mère et de sa sœur aînée en 2020 et 2021. Maurice voudrait continuer en France son travail dans la restauration et peut-être ouvrir son propre restaurant de cuisine du monde : « Je veux mélanger les cuisines africaine, asiatique, française ! ». Il a envie de devenir français, et comme tous les jeunes de son âge, de passer le permis, d’acheter une maison, de se marier et de faire sa vie ici dans le pays qu’il a choisi et où il se bat depuis 5 ans pour avoir le droit de rester.

Nous vous saurions gré, Monsieur le Préfet, d'annuler l'OQTF de Maurice et de lui donner la possibilité de poursuivre ici et parmi nous qui l'accompagnons depuis de longues années, son parcours d'intégration.

Le 1er juin, Maurice a eu 20 ans. La veille, 31 mai, il a été maintenu en rétention lors son deuxième passage devant le Juge des Libertés et de la Détention. Il est donc menacé d'une expulsion imminente. La mobilisation est urgente et importante.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Climat
Près de Montélimar, des agriculteurs exténués face à la canicule : « Beaucoup de travail et de questions »
Mediapart a sillonné la vallée de la Valdaine et ses environs dans la Drôme, à la rencontre d’agriculteurs qui souffrent des canicules à répétition. Des pans de récoltes grillées, des chèvres qui produisent moins de lait, des tâches nouvelles qui s’accumulent : paroles de travailleurs lessivés, et inquiets pour les années à venir.
par Sarah Benichou
Journal
Le gouvernement rate l’épreuve du feu
Le début du second quinquennat Macron n’aura même pas fait illusion sur ses intentions écologiques. Depuis le début de cet été catastrophique – canicules, feux, sécheresse –, les ministres s’en tiennent à des déclarations superficielles, évitant de s’attaquer aux causes premières des dérèglements climatiques et de l’assèchement des sols.
par Mickaël Correia et Amélie Poinssot
Journal — Liberté d'expression
Un retour sur l’affaire Rushdie
Alors que Salman Rushdie a été grièvement blessé vendredi 12 août, nous republions l’analyse de Christian Salmon mise en ligne en 2019 à l’occasion des trente ans de l’affaire Rushdie, lorsque l’ayatollah Khomeiny condamna à mort l’écrivain coupable d’avoir écrit un roman qu’il jugeait blasphématoire. Ce fut l’acte inaugural d’une affaire planétaire, sous laquelle le roman a été enseveli.
par Christian Salmon
Journal — États-Unis
L’écrivain Salman Rushdie poignardé
Salman Rushdie se trouvait sous assistance respiratoire, après avoir été poignardé le 12 août, alors qu’il s’apprêtait à prendre la parole sur une scène de l’État de New York. De premiers éléments sur le profil de l’agresseur témoignent d’une admiration pour le régime iranien.
par La rédaction de Mediapart

La sélection du Club

Billet de blog
Le nucléaire sans débat
Où est le débat public sérieux sur l'avenir du nucléaire ? Stop ou encore ? Telle est la question qui engage les générations futures. Une enquête remarquable et sans concession qui expose faits et enjeux. (Gilles Fumey)
par Géographies en mouvement
Billet de blog
Croissance énergétique : et si le nucléaire n'était pas la solution ?
On trouve ici et là des aficionados du nucléaire pour expliquer que pour continuer à consommer et à croitre sur le rythme actuel, il suffit de construire des centrales nucléaires. C'est d'ailleurs l'essence du plan pour l'énergie de notre renouveau président. Alors causons un peu croissance énergétique et centrales nucléaires.
par Haekel
Billet de blog
Réagir avant qu'il ne soit trop tard 2/4
L’avenir n’est plus ce qu’il était ! La guerre en Ukraine, la menace nucléaire, la crise alimentaire, le dérèglement climatique, les feux gigantesques de l’été, les inondations meurtrières, autant d’épisodes anxiogènes de la modernité face auxquels nous devons impérativement réagir. Ces désordres du monde constituent une opportunité à saisir pour modifier notre trajectoire
par HARPAGES
Billet de blog
Face aux recommandations du GIEC, comment réconcilier l’écologie avec le nucléaire
L'écologie politique a toujours manifesté une aversion contre le nucléaire. Pourtant, cette source d'énergie décarbonée n'est pas dénuée d'intérêt. D'où vient alors ce désamour pour le nucléaire ? Le nucléaire devrait se guérir de deux maux: sa filiation militaire qui met en exergue sa dangerosité, et l'absence d'une vision stratégique renouvelée et forgée avec l'adhésion de la société.
par francois brechignac