eugénio populin
retraité
Abonné·e de Mediapart

822 Billets

4 Éditions

Billet de blog 29 oct. 2021

Grève de la faim - Église Saint-Pierre à Calais jour 19

Les dernières nouvelles de Calais : une médiation, mais pas encore d'amélioration annoncée pour les personnes exilées - Ce 29 novembre à 14h00, plus de 41500 personnes ont signé la pétition.

eugénio populin
retraité
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

  • Suspension des expulsions quotidiennes et des démantèlements de campements durant la trêve hivernale
  • Durant cette même période, arrêt de la confiscation des tentes et des effets personnels des personnes exilées
  • Ouverture d'un dialogue citoyen raisonné entre autorités publiques et associations non mandatées par l’État, portant sur l'ouverture et la localisation de points de distribution de tous les biens nécessaires au maintien de la santé des personnes exilées.

Signez la pétition  

-_-_-_-_-_-

Les dernières nouvelles de Calais

une médiation, mais pas encore d'amélioration annoncée pour les personnes exilées.

Le président de la république a été courageusement interpellé au sujet de la grève de la faim par une citoyenne à Montbrison ce 25 octobre, ce qui a eu pour résultat quasi immédiat la désignation d’un médiateur. C’est Didier Leschi, le directeur de l’Office français de l’immigration et de l’intégration (OFII) qui a été missionné pour cette médiation entre les grévistes de la faim et le ministère de l’intérieur.

Une première rencontre entre le père Philipe, Anaïs, Ludovic et Didier Leschi a donc lieu ce mercredi 27 octobre. Pour le moment les deux premières revendications – suspension des expulsions pendant la trêve hivernale qui commence lundi 1er novembre et fin de la confiscation ou destruction des effets personnels des personnes exilées - sont restées lettre-morte.

Un embryon de réponse est amorcé pour la demande d’un dialogue entre les associations actives sur le terrain et l’Etat puisque le directeur de l’OFII les rencontre aujourd’hui. La demande est qu’elles puissent sans entrave distribuer des biens de première nécessité aux personnes exilées, en complément de ce qui est déjà en place par les opérateurs mandatés mais largement insuffisant.

Si les expulsions forcées, la confiscation des effets personnels et l’interdiction de distribution par les associations des biens de première nécessité devaient se poursuivre après le 1er novembre, début de la trêve hivernale, ce serait là la marque d’un grand mépris des autorités vis à vis des grévistes de l’église Saint-Pierre et de leurs demandes d’en finir avec les traitements inhumains contre les personnes exilées.

#faimauxfrontières

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
Élisabeth Borne à Matignon : Macron choisit la facilité
Trois semaines après sa réélection, Emmanuel Macron a décidé de nommer Élisabeth Borne comme première ministre. À défaut d’élan ou de signal politique, le chef de l’État a opté pour un profil loyal, technique et discret, dans la veine de son premier quinquennat.
par Dan Israel et Ilyes Ramdani
Journal
Libertés fondamentales : Darmanin désavoué par le Conseil d’État
La dissolution du Groupe antifasciste Lyon et environs (Gale), prononcée par le gouvernement à l’initiative du ministre de l’intérieur, est suspendue. Les trois dernières dissolutions du quinquennat se sont soldées par des revers devant la justice. 
par Camille Polloni
Journal — Diplomatie
Macron passe la diplomatie française à la sauce « libérale »
Sous prétexte d’accroître la « mobilité interne » au ministère des affaires étrangères, la réforme prévue par Emmanuel Macron permettra d’offrir des postes d’ambassadeur à des amis politiques ou des cadres du monde des affaires qui ont rendu des services. Tout en réglant son compte à un corps diplomatique que l’Élysée déteste.
par René Backmann
Journal
Ukraine, la guerre sans fin ?
La guerre déclenchée aux portes de l’Europe par l’invasion russe en Ukraine s'éternise. Va-t-on vers une guerre sans fin ? Et aussi : enquête sur le président Volodymyr Zelensky, la voix de l’Ukraine dans le monde.
par À l’air libre

La sélection du Club

Billet de blog
Présenter le monde tel qu'il devrait être : contre la culture du viol
[Rediffusion] Dans les médias, au cinéma, sur les réseaux sociaux, dans les séries, de trop nombreuses voix continuent de romantiser et d'idéaliser les violences sexuelles. L'influence de ces contenus auprès des jeunes générations inquiète sur la meilleure
par daphne_rfd
Billet de blog
La condescendance
Je vais vous parler de la condescendance. De celle qui vous fait penser que vous ne savez pas ce que vous voulez. De celle qui vous fait penser que vous savez moins que les autres ce que vous ressentez. De celle qui veut nier votre volonté et qui vous dit de vous calmer et que « ça va bien s'passer » (comme le disait M. Darmanin à la journaliste Apolline de Malherbe le 8 février 2022).
par La Plume de Simone
Billet de blog
Procès Amber Heard - Johnny Depp : l'empire des hommes contre-attaque
Cette affaire délaissée par les médias généralistes en dit pourtant beaucoup sur la bataille culturelle qui se joue autour de #metoo.
par Préparez-vous pour la bagarre
Billet de blog
Picasso et la sorcière
[Rediffusion] Picasso, Dora Maar et la culture du viol
par Nina Innana