Paris Un photographe syrien grièvement blessé par la police

Un photographe syrien, qui a appris le métier lors des horreurs de son propre pays, a été grièvement blessé par un coup de matraque d'un agent français ...

mise à jour 2 dimanche 1 h 15

Vous pouvez apprécier le travail d'Ameer en visualisant ces images : attention, images difficiles

https://www.worldpressphoto.org/.../2017-Ameer-Alhalbi...

mise à jour 1 dimanche 0 h 50

Gabrielle Cezard

41 min  ·

Vous êtes, déjà, probablement nombreux à avoir vu ces terribles images d'

Ameer Al Halbi

Un photographe syrien indépendant et un très bon ami. Il a été grièvement blessé aujourd'hui à Paris par la police pendant une charge très violente dans une petite rue à Bastille, probablement coups de matraque et/ou de boucliers. Il se trouvait à côté de moi, entouré de photographes identifiables comme tels (brassards, casques, boitiers, etc...) et sur le côté.

Il va "bien", probable nez cassé, une arcade sourcilière ouverte et une bonne quantité de sang avalé. Il va s'en remettre physiquement et avait le sourire quand je l'ai quitté à Lariboisière.

La blessure est, d'après ce qu'il m'a dit, psychologique. Je connais Ameer depuis son arrivée en France il y a 3 ans environ, c'est un garçon formidable habitué des situations à risque et assez casse-cou je dois l'admettre...

En attendant les pompiers, il s'est effondré en larmes dans mes bras, juste comme ça sans rien dire (moi qui ne suis pourtant pas très câlin j'ai été submergée par une émotion indescriptible). Puis il m'a confié qu'il ne comprenait pas.

Il ne comprenait pas ce qu'il avait fait de mal, pourquoi il avait mérité ça, pourquoi il avait été puni parce qu'il faisait des photos ?

Maintenant, nous devons, partager, diffuser, poster ces images partout. D'autres images sortiront surement, il faut TOUTES les partager. Pour Ameer, pour nous, pour tout le monde.

Photos Gabrielle Cezard & Benjamin Beraud

#StopLoiSecuriteGlobale #violencespolicieres #FreePress

 © Gabrielle Cezard © Gabrielle Cezard
 © Gabrielle Cezard © Gabrielle Cezard
 © Gabrielle Cezard © Gabrielle Cezard
 © Benjamin Beraud © Benjamin Beraud

 

 

 

Ameer Alhabi est reporter photographe

Il travaille en particulier pour l'AFP

Il a était blessé ce soir par la police à Paris (coup de matraque) alors qu'il couvrait la manifestation et qu'il était identifié comme journaliste

source Christophe Deloire (twitter)

 -_-_-_-_-_-

 

euronews - Anelise Borges, Sandrine Delorme, le  19 juin 2020

Ameer Alhabi, reporter photographe : de la guerre en Syrie aux gilets jaunes en France

Ameer Al Habi n'est pas comme tout le monde. A seulement 24 ans, il a vécu et documenté certains des chapitres les plus cruels de la guerre dans son pays d'origine, la Syrie.

.../...

 

 

 

 

 

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.