Vers une solution pour acheter et vendre sans risques un véhicule d’occasion ?

Avec plus de 5.000 ventes de Véhicules d’Occasion (V0) annuelles, l’observatoire EWIGO observe la tendance suivante : qu’elles solutions s’offrent aujourd’hui aux consommateurs afin d’acheter et vendre d’occasion sans risques ?

L’achat de véhicule d’occasion, une pratique répandue mais pas sans risques pour le particulier

Près de 5,7 millions de voitures d’occasion sont vendues chaque année. Cet engouement pour les achats de seconde main s’accompagne très souvent d’expériences très désagréables voir de vrais cauchemars pour le consommateur. Selon les chiffres de la Fédération Internationale de l’Automobile (FIA), 600.000 acheteurs par an seraient, par exemple, victimes de fraude au compteur. Il s’agit d’une arnaque des plus courantes consistant à trafiquer le kilométrage d’une occasion afin d’améliorer sa cote. Par ailleurs, on dénombrerait également de nombreux véhicules remis en circulation pourtant lourdement endommagés dont les réparations n’ont pas été garanties par un expert automobile. Cette pratique est très grave lorsqu’on sait que la législation exige le visa d’un tel expert dans ces conditions.

une solution pour acheter et vendre sans risques un véhicule d’occasion © ewigo une solution pour acheter et vendre sans risques un véhicule d’occasion © ewigo

 

 HistoVec : quand le gouvernement tente de mettre en place un outil pour accompagner l’automobiliste dans son parcours d’achat

Pour parer à ce phénomène, le gouvernement a décidé de mettre en place un outil en ligne pour accompagner les automobilistes dans leurs achats. Véritable service public en ligne HistoVec est un portail qui croise les informations communiquées par le propriétaire d’un véhicule et les données officielles du système d’immatriculation des véhicules (SIV). L’opération permet d’établir une fiche d’identité détaillée du véhicule, qui indique la date de première immatriculation, le nombre de propriétaires précédents, les antécédents de sinistres ou encore l’existence d’une éventuelle déclaration de vol.

Un outil qui a ses limites

Pourtant aujourd’hui, il n’est disponible qu’en version Beta et n’intègre pas encore toutes les fonctionnalités attendues. En effet, les informations obtenues sont assez limitées et il est difficile de parler de véritables historiques concernant les véhicules consultés. Seules les informations connues du Ministère de l’Intérieur sont fournies. Il aurait été intéressant d’intégrer aux données fournies, les rapports de contrôles techniques à titre d’exemple. Ces rapports sont désormais conservés numériquement et seraient donc « accessibles ».

Les agences automobiles : une solution rapide et de confiance pour l’achat d’occasion

Aujourd’hui il existe un maillon supplémentaire dans le parcours d’achat d’occasion.

Ces interlocuteurs permettent, à l’instar du fonctionnement des agences immobilières, la commercialisation pour le compte des particuliers et  de leurs véhicules d’occasion.

Ces agences sont aujourd'hui un véritable gage de fiabilité et de sérénité pour l’acheteur comme pour les vendeurs. Elle proposent majoritairement des garanties mécaniques dont bénéficient systématiquement tous les véhicule et elles sélectionnent rigoureusement les véhicules qu'elles proposent. 

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.